Société Nautique de Marseille
News
Consultez les infos, programme et bio des champions de la SNM
12/12/2017
19e place pour Melchior à la Mini-Transat
19e place pour Melchior à la Mini-Transat

Excellente nouvelle : Melchior détient la 19e place à la Mini-Transat La Boulangère

"19e sur 56 au classement général série de la Mini Transat La Boulangère : l'objectif est atteint! 🍾
Lorsque je me suis lancé dans le projet mini en janvier 2016, c'était très clair : pour moi, pas question de quitter mon travail ni de m'entraîner ailleurs qu'en Méditerranée. Je souhaitais baser mon bateau à la Société Nautique de Marseille afin de privilégier la fréquence des sorties plutôt que de rejoindre un centre d'entraînement à l'autre bout de la France.
J'ai donc fait le pari de participer à la Mini Transat avec un an et demi de préparation seulement, en autodidacte.
Après être arrivé au bout de l'aventure de l'autre côté de l'Atlantique, l'objectif est atteint : top 20 du classement général! Ce sont certes 18 skippers mieux classés que moi, mais qui s'entraînent dans un pôle de course au large ou qui ont déjà participé à la Mini Transat... Et cerise sur le gâteau, je suis le premier méditerranéen !
Mais au-delà du résultat sportif, ma plus grande satisfaction a été de ramener mon bateau en parfait état. Après plus de 10 000 milles parcourus avec Boulègue, il est désormais temps pour le Nacira 755 de rejoindre son nouveau propriétaire Christophe en vue d’une 4ème Mini Transat.
Tout au long de mon projet, vous avez été nombreux à suivre les différentes étapes jusqu’à la ligne de départ, puis à vivre au rythme des mises à jours de la cartographie... bref, à partager cette aventure avec moi! Votre aide, vos encouragements et votre soutien ont contribué à rendre cette expérience aussi extraordinaire.
L’aventure Mini se termine, la suite attend désormais d’être écrite...
Merci!"


 

29/11/2017

Revivez la belle course de Melchior sur la Mini-Transat La Boulangère à travers son récit plein d'émotions !

"Après une petite semaine de repos bien mérité à la découverte des plus beaux coins de Martinique, il est temps de vous livrer mes premières impressions de cette incroyable traversée...
S’il est difficile de résumer une telle aventure en quelques lignes, je pense que le maître-mot de cette deuxième étape restera certainement le dépassement de soi.
Certains d’entre vous l’auront remarqué sur la cartographie : la course a démarré au plus mal pour Boulègue et moi. Au début de la première nuit, un gros filet de pêche s’est empêtré dans ma quille, ce qui a bien ralenti le bateau pendant une douzaine d’heures. Ce n’est qu’au petit matin que j’ai identifié le problème et j’ai stoppé le bateau en affalant GV et spi afin de retirer le filet. Mais le mal était fait : j’étais 52ème au classement avec un moral au plus bas et la quasi totalité du chemin restait à parcourir...
J’ai alors entrepris un terrible combat, non pas contre les autres concurrents mais face à moi-même, pour aller chercher les ressources, pour ne pas baisser les bras et pour retrouver la motivation. Je n’avais jamais connu jusque-là d’exercice aussi difficile!
Le découragement, l’anxiété face à la solitude et à l’immensité de cet océan devant moi ont finalement laissé place à une énergie nouvelle : à l’aube du troisième jour, j’étais résolu à me battre jusqu’à la dernière minute! Je savais que vous étiez nombreux à me suivre et j’avais peur de vous décevoir... J’ai donc mis les bouchées doubles pour faire avancer le Mini qui ne demandait que ça! Jour après jour, je doublais un ou deux concurrents, jusqu’à l’arrivée où nous avions remonté quasiment 30 places au classement, je n’en revenais pas !
Je ne vais pas vous mentir en disant que le plaisir a été permanent...
Il y a eu de nombreux moments difficiles: un peu d’ennui, de solitude, de mélancolie et, certaines fois, la peur de tout casser qui me faisait une petite boule au ventre pendant quelques heures.
Mais c’est bien la magie de la course au large: les moments difficiles sont éclipsés par quelques instants fantastiques et finalement assez indescriptibles qui suffisent à tout rattraper.
Au final, le bilan est vraiment très positif! Je suis fier de la route parcourue qui m’aura donné l’occasion de progresser techniquement mais aussi d’apprendre beaucoup sur moi-même...
Enfin, la course s’est conclue sur une arrivée inoubliable dans la magnifique baie du Marin, avec Julie, mes amis et ma cousine Maude pour m’accueillir...
Le 18 novembre en début d’après-midi, je coupais la ligne en 23e position sur 56 bateaux de série, après 17 jours, 3 heures et 16 minutes de course. Merci à vous d’avoir cru en moi, de m’avoir soutenu et accompagné dans cette aventure exceptionnelle!
À très bientôt,
Melchior"


 

20/11/2017

Melchior est arrivé à la Martinique samedi 18 novembre à 16h24 après 17 jours, 3h et 16m en mer sur son fidèle Boulègue. Il termine la Mini-Transat La Boulangère à la 23e place ! Nous vous donnerons plus d’informations sur sa course après qu’il ait repris des forces.

 


 

10/11/2017

Très belle remontée pour Melchior sur la Mini-transat

Cela fait maintenant 10 jours que Melchior a quitté Las Palmas en direction de La Martinique sur la Mini-transat La Boulangère. Depuis 10 jours il vit une expérience forte, stressante, épuisante, mais aussi magique. En un mot, une aventure extra-ordinaire ! Il a effectué une très belle remontée lors du mythique passage de « l’entonnoir » entre les îles du Cap Vert. Aujourd’hui, il occupe la 28e place sur 55 et voyage dans les Alizées avec en vue 6 ou 7 coureurs. Sa vitesse moyenne de la journée est de 8 nœuds en tirant des bords au portant pour grappiller les 334 milles qui le séparent du 1er, Erwan Le Draoulec. Dans 1300 milles nautiques, Melchior arrivera au Marin, destination finale !


Sur un plan moins sportif mais tout aussi connecté, la Mini-transat sur Virtual Regatta a bel et bien repris. Les bateaux aux couleurs de La Nautique sont nombreux, 18 au total. Lebaleno de Claude Leloustre vainqueur de la 1e manche est à nouveau en tête. L’arrivée de la course on line est prévue le 14 novembre.

 


 

01/11/2017

Départ de Melchior pour la 2e étape de la Mini-Transat

Melchior est reparti le 1er novembre pour la 2e étape de la Mini-Transat La Boulangère.

Autant le départ de Las Palmas fut un peu mou, autant la nuit a été tonique. Dès la tombée du jour ce 1er novembre, l’alizé s’est renforcé et les Minis ont pu enfin aligner des vitesses à deux chiffres, sensations qu’ils n’avaient pas connues depuis le passage du cap Finisterre lors de la première étape.

Pour suivre la course en direct : cliquez ici Il faut aller sur Série et non Proto

Pour suivre Melchior sur Facebook : cliquez ici

Pour soutenir et encourager notre jeune coureur, la Société Nautique de Marseille engage un bateau sur Virtual Regatta, le jeu de voile en ligne le plus populaire ! Notre bateau se nommera "Lanautique" ! Pour nous reconnaître entre bateaux de la Société Nautique de Marseille, n'oubliez pas de demander à être "ami" avec ce bateau! 

 


 

27/10/2017

Retour de Melchior sur la 1e étape de la Mini-Transat en vidéo
Retrouvez le compte-rendu en chiffres et en vidéo de la 1e étape de la Mini-transat La Boulangère que nous délivre Melchior !
 
"MINI TRANSAT 2017 : PREMIÈRE ÉTAPE TERMINÉE, BIENTÔT LA GRANDE TRAVERSÉE !
Holà! Déjà 10 jours se sont écoulés depuis mon arrivée à Las Palmas de Gran Canaria, et il est temps de vous donner quelques nouvelles...

Cette première étape de la Mini Transat fut assez éprouvante, mais riche en émotions et en apprentissages. En attendant de prendre le départ vers la Martinique le 1er novembre prochain, je vous propose d'embarquer sur Boulègue le temps d'un résumé en vidéo de cette navigation :
 
Vidéo
 
Quelques chiffres pour la première étape :

🌍 Distance parcourue : 1503 milles (soit environ 2800km)
⏱ Temps de course : 10j 16h 58min 40s
🏆 Classement à l'arrivée : 25ème sur 56 (catégorie série)
↔️ Écart avec le top 10 : moins de 8h (une broutille à l'échelle de la deuxième étape!)
💤 Durée moyenne de sommeil par 24h : 4.5h
🍔 Quantité de calories consommées chaque jour : 3500kcal
😔 Nombre de jours de pétole (absence quasi totale de vent) : 3
🚀 Vitesse maximum : 16.7nds (au cap Finisterre)
⚓️ Vitesse minimum : 0nds (pendant plus de 3h!)
📈 Meilleure remontée : de la 54ème à la 18ème place en moins de 4 jours!
😡 Durée pour franchir les 300 derniers mètres avant la ligne d'arrivée : 1h
🌅 Nombre de moments magiques (surfs endiablés, couchers de soleil, nuits étoilées, lever de lune...) : on ne compte pas!

Même si ce fut une course très difficile, le résultat est satisfaisant : l'écart de temps relativement réduit avec le groupe de tête me maintient dans le match pour la deuxième étape. Et cette navigation - la plus longue que j'ai effectuée jusqu'à maintenant en solitaire - m'aura énormément appris, aussi bien techniquement que mentalement...

J'attends désormais avec impatience le départ vers la Martinique, le 1er novembre prochain. En espérant que les alizés soient au rendez-vous!
Comme pour la première étape, suivez Boulègue sur la cartographie officielle de la course :
www.minitransat.fr/suivi-de-la-course/cartographie"
 

11/10/2017
 
Mini Transat 2017 : Melchior Treillet est 25e

Melchior Treillet est arrivé ce matin à 6h48 à Las Palmas. Il est à la 25e place sur 55 bateaux. 

 


 
10/10/2017

Point sur l'avancée de Melchior qui court la Mini-Transat La Boulangère :

A ce jour, Mardi 10 octobre, Melchior est à la 19e place sur 55 ! Il lui reste 206 milles nautiques avant d'atteindre Las Palmas de Grand Canaria. Il est dans une zone où le vent est faible à modéré. "Les conditions idéales pour du farniente... mais pour une course au large, c'est une rude épreuve. [...] Patience, fins réglages et d'interminables heures à la barre pour affirmer la finesse du barreur et gratter le moindre dixième de mille... épuisant" raconte Melchior sur Facebook.

N'hésitez pas à le suivre sur Facebook sous son nom Melchior of Marseille.

 


 

29/09/2017

Notre champion, Melchior Treillet, va prendre le départ de la Mini Transat 2017 à bord de son bateau « Boulègue » ce dimanche 1er octobre. Ce long parcours de 4050 milles nautiques en solitaire, sur des bateaux de 6.50m de long, les plus petits bateaux de course au large, se fera en 2 étapes :

- 1re étape : La Rochelle à Las Palmas de Grand Canaria dans l’archipel des Canaries (Espagne). Longue de 1 350 milles et d’une durée de 7 jours environ. Départ le 1er octobre 2017 à 16h

- 2e étape : Départ début novembre de Las Palmas de Grand Canaria pour une durée de 2 semaines pour les plus rapides jusqu’au Marin en Martinique. 2700 milles à parcourir.

Pour soutenir et encourager notre jeune coureur, la Société Nautique de Marseille engage un bateau sur Virtual Regatta, le jeu de voile en ligne le plus populaire ! Notre bateau se nommera "Lanautique" ! Pour nous reconnaître entre bateaux de la Société Nautique de Marseille, n'oubliez pas de demander à être "ami" avec ce bateau! 

Soyez nombreux à encourager Melchior ! Nous lui souhaitons-lui une très belle course !

Pour suivre ses résultats : cliquez ici

01/10/2017 - Vire-Vire Banque Populaire Méditerranée 2017
Le Vire Vire banque Populaire méditerranée : une belle régate pour clôturer l'année
26/07/2017 - Quadrasolo Méditerranée 2017
La Quadrasolo Méditerranée 2017 s'invite à Porquerolles !
09/07/2017 - Marseille European IRC Championship
Expresso 2, au sommet de l’IRC !
08/07/2017 - Marseille European IRC Championship
Les TP52 retrouvent la banane !
07/07/2017 - Marseille European IRC Championship
En mode plaisir et recherche de courant d’air !
06/07/2017 - Marseille European IRC Championship
Certains ne manquent pas d’air !
05/07/2017 - Marseille European IRC Championship
Play the game !
21/06/2017 - Marseille European IRC Championship
L’élite européenne de l’IRC s’annonce à Marseille !
Ville de Marseille
Métropole Aix-Marseille-Provence
Région Provence Alpes Côte d'Azur
Conseil général des Bouches-du-Rhône 13
Fédération française de voile
Yacht club de France
International Council of Yacht Clubs
Banque populaire provençale et corse
zonescripts