Emma Picot

Emma-Picot (2)
Emma-Picot (8)
Emma-Picot (1)
Emma-Picot-2021 (5)
Emma-Picot (6)
Emma-Picot (5)
Emma-Picot (7)
Emma-Picot (4)
previous arrow
next arrow
Shadow

CHAMPIONNAT DE FRANCE 420 : PODIUM POUR EMMA PICOT ET LOU DEVILLE

Emma est licenciée à la Société Nautique de Marseille et fait partie du pool de sportifs de haut niveau du Club.

« D’abord faut-il annoncer cette médaille de bronze obtenue au cours des championnats de France Espoirs à Martigues. Nous visions plus haut et nous sommes un peu déçues, notamment de ne pas avoir couru le dernier jour, mais on s’en remettra. 

Le dossard rouge nous aura suivi du premier au dernier jour et, au final, c’est la ligue sud qui complète le podium.

Le championnat s’est entamé par 6 manches dans 25 nœuds de Mistral chutant par la suite. 

Arrivées au dernier jour, nous étions encore troisièmes féminines et ne pouvions que remonter dans le classement car nous avions beaucoup de points d’avance sur les quatrièmes et peu de points de retard sur les deux premières. La pétole a terni notre vision de titre et nous n’avons finalement pas couru les trois dernières manches ».

Emma Picot

PARTAGER

LE MONDIAL D’EMMA PICOT et LOU DEVILLE

« Le championnat du monde 420/470 junior 2022 a eu lieu sur le lac Balaton en Hongrie. Ce championnat évoque aujourd’hui pour nous la déception.

Quant au parfum de disconvenance qui régnait, il n’a pas joué en notre faveur, supprimant ainsi toutes nos performances d’une quelconque vision extérieure. C’est ainsi que, parmi tant de choses du même ordre, une excellente manche n’est pas comptée, un retour inédit au vent arrière et deux manches rentrées dans les 5 n’apparaissent nul part. 

Pour en venir au plan d’eau, notre coach de la semaine le qualifiait d’ « assez particulier » et lui-même même admettait ne rien comprendre. En effet, dans un vent parfois très faible, on jouait au poker car très peu d’effets du vent n’étaient envisageables. Ce qui nous a manqué en partie au jeu est logé dans cette capacité à s’impliquer pleinement dans ces choix mêlés à la chance, pouvant anéantir les adversaires comme anéantir soi-même.

Ce championnat soulève un questionnement autour de ce que représente la chance sur une régate de dériveur dans un plan d’eau continental fermé et la prise de risques. Nous n’oublions pas nos erreurs et nos réussites engrangées pour progresser encore et être en tête du monde dans un avenir prochain, en Turquie 2023.

Nous finissons 25è à ce championnat du Monde. 

Emma Picot 

PARTAGER

Championnat d’Europe Junior 420 : Emma Picot et Lou Deville 10è féminines

« Cette année, les Championnats d’Europe junior 420 et 470 ont pris place dans la baie de Vilamoura au sud du Portugal. Bien que réputé pour son thermique serin et intense, le lieu nous a dévoilé certaines failles ouvrant et emplissant le championnat de journées d’attente et de manches incertaines.

De notre côté, le championnat s’entamait bien avec deux manches qui nous placèrent dans les dix premiers et troisièmes féminines.

Le lendemain, après une journée d’attente, le comité finit par envoyer un départ dans un vent faible et instable. Notre départ manqué nous plonge dans les dévents et nous contraint d’évoluer dans l’obscurité, sans libre suivi de vent. La manche se finit mal ; le joker était, pour nous, posé en évidence.

Les deux jours qui suivirent restèrent constitués d’attente. Après, de l’air était annoncé et trois manches d’envisagées.

Il eut du vent et une réelle pluie de cendres alors que nous étions sur l’eau en soirée (un sombre avis aux personnes qui ne croient pas au dérèglement climatique causé par l’Homme).

Nous fûmes « rond or » le dernier jour qui s’avéra très venté. La déception entra à plusieurs reprises : des erreurs coûteuses, des opportunités éclatantes ternies par la suite…

Nous restons top dix féminin mais hors de nos espérances.

La revanche sonnera-t-elle à Balaton – Hongrie -, lors du Mondial 420″ ?

Emma Picot

PS : Sur la photo (ci dessus) je me suis en réalité cognée la tête !

PARTAGER
Discipline : 420
Poste : Equipière
Né(e) le : 15 juillet 2005 à Tahiti

Je suis née le 15 juillet 2005 à Tahiti. A l’âge de 6 ans, nous quittions le Pacifique à la voile en famille et après 14 mois de voyage, nous sommes arrivés à Marseille. C’est dans la rade marseillaise que j’ai débuté l’Optimist.

Aujourd’hui, j’ai 16 ans et suis équipière en 420 pour la deuxième année avec Lou Deville au Pole Espoir d’Antibes. Entamée sur de bonnes bases, cette année s’annonce être chargée de défis à relever comme celui d’obtenir le titre de Championnes de France, ou de performer aux Championnats d’Europe et du Monde.

L’année passée nous a permis de mieux appréhender le support et de développer le sens des relations humaines au sein de notre équipage. Même si le plus important est sur l’eau, la préparation physique a endurci nos corps et nos esprits. Dès la Sélective aux épreuves internationales en mai, nous avons su mettre en œuvre nos acquis et finir deuxièmes U17, nous sélectionnant ainsi pour les Championnats du Monde et d’Europe en Italie.

Après un Championnat du Monde compliqué, au Championnat d’Europe en juillet, le progrès s’est opéré. Avant la dernière régate, nous étions onzièmes et deuxièmes féminines. Une erreur nous a malheureusement coûté le titre de vice championnes d’Europe, avec une DSQ qui est entrée au classement au dernier moment. Nous finissons seizièmes et troisièmes féminines. Cette médaille de bronze, bien que reconnue, nous laisse une légère amertume qu’on se chargera de corriger cette année.

PROGRAMME 2022 :

Carnival Race à San Rémo (Italie) – Du 17 au 20 février

CIMA à Port Camargue (France) – Du 25 au 30 février

Championnat d’Europe à Vilamoura (Portugal) – Du 19 au 26 juillet

Championnat du Monde au Lac Balaton (Hongrie) – Du 05 au 13 août

Championnat de France à Martigues (France) – Du 20 au 25 août

Grand Prix de l’Armistice à Maubuisson (France) – Du 28 octobre au 01 novembre

Winter regatta à Imperia (Italie) – Du 08 au 11 décembre

PALMARES 2021 :

Sélective aux Internationaux Port Camargue : 12e et 1e filles en U17.

Championnat du Monde San Remo U17 : 32e.

Championnat Europe U17 : 16e et 3e filles.

Championnat de France : 4e filles.

Grand Prix de l’Armistice : 10e et 2e filles.

PARTAGER