Les travaux sur le Vieux-Port

Les travaux sur le Vieux-Port

Posté dans : Actus-News

02 mars 2016

Le quai de Rive Neuve cabossé, le quai de Rive Neuve tout fermé, le quai de Rive Neuve entravé … Mais le quai de Rive Neuve libéré !

Nouveau quai de Rive Neuve - 1

Nouveau quai de Rive Neuve - 2


 

26 janvier 2015

Le pavage se rapproche doucement du pavillon, on commence à pouvoir bien imaginer notre futur quai…


 

03 décembre 2015

A voir sur Maritima.com : interview vidéo de Guy Teissier, président de MPM, et de Raymond Lamberti, président de la SNM.

« Quand le plus ancien port de France se refait une beauté, ça prend du temps mais c’est pour la bonne cause… Depuis les récentes transformations du quai du Port, du quai des Belges et de la première partie du quai de Rive Neuve, le flux des piétons marseillais, visiteurs locaux, touristes du monde entier… continue de s’étrangler dans l’étroitesse du trottoir de la fin du quai de Rive Neuve, vers La Nautique et La Criée. Cela ne devrait plus durer que quelques mois encore, puisque le chantier concernant la rénovation de cette zone avance vite. Euro du foot 2016 oblige.

Les quelque 15 000 mètres carrés concernés vont s’ouvrir aux pas des piétons et à la vue des visiteurs. Le trottoir va passer de 1,20 m à près de 6 m de largeur, jusqu’au bord de l’eau. Les imposantes barrières de bois peintes en blanc vont disparaître et le quai, lui, sera relevé de 40 centimètres. On pourra donc flâner de part et d’autre du vieux port avec autant de confort. 
 » Moi je suis né avec les barrières… je ne les verrai plus ! « , claironne Guy Teissier, président de Marseille Provence Métropole, le maitre d’ouvrage,  » on va permettre aux marseillais de se réapproprier le plan d’eau, parce que la proximité des bateaux, le fait qu’il n’y ait pas de séparation, ce qui fonctionne bien dans la partie qui a déjà été réalisée, nous a encouragé à le poursuivre « 

Après avoir été déplacées, les massives pierres de Cassis qui constituaient le bord du quai seront conservées. En d’autres temps le « modernisme » avait recouvert les pavés de la chaussée avec du bitume. Les urbanistes d’aujourd’hui la pareront de pavés tout neufs et l’habilleront d’un mobilier urbain très sobre. Bancs en bois massif d’Iroko de trois mètres de long, arceaux à vélo et corbeilles…
Tout cet espace est récupéré notamment sur celui anciennement dévolu au chantier naval de la Société Nautique de Marseille. «  Il y a longtemps qu’on attendait ça, que l’ensemble du quai se modernise « , se félicite Raymond Lamberti le président de La Nautique,  » que les piétons, les touristes qui passent, qui s’arrêtent prendre des photos, puissent le faire en toute quiétude et sans avoir peur de se faire écraser par une voiture… ».  L’institution marseillaise du yachting pourra évidemment continuer à entretenir ses magnifiques voiliers, vieux gréements ou coques de course, grâce à une toute nouvelle estacade, sur l’eau celle-là. Ce large ponton, de 300 mètres carrés, sur pilotis, permettant de sortir et de remettre à l’eau les bateaux, garantira un spectacle désormais bien visible pour les passants. Côté circulation des véhicules, les voitures et les bus retrouveront leurs voies « historiques » dans une zone limitée à 30 kilomètres heure. 

La communauté MPM s’engage à livrer cette 2ème phase des aménagements du Vieux Port en mai 2016, l’Euro de foot 2016 débutant au mois de juin. 

Coût de cette tranche de travaux : 17 millions d’euros. »


 

30 Novembre 2015

Mise au jour du vieux quai ! 

 


 09 Novembre 2015

Le mot du président de la commission travaux, Hervé Lopez.

Macadam tempête

Les travaux du Vieux Port avancent, levant une tempête sur le quai de Rive Neuve. Les pierres ont été emportées et la chaussée a disparu, laissant place à la terre.

En regardant de plus près, on trouve les blocs de calcaire en bon état soigneusement entreposés pour être repositionnés plus tard et de gros câbles électriques prêts à être enfilés dans les gaines sous terraines qui viennent d’être posées.

Un nouveau quai se prépare dans la continuité du fond du port plus haut, pavé, pour créer un bel espace piéton.

La panne 6 a été démontée pour laisser l’accès à la barge venue installer l’estacade. Ce sera une zone technique propre, avec en remplacement du patin, une grue pouvant sortir des bateaux pesant jusqu’à 15 tonnes ; désormais, les eaux de carénage retourneront dans les égouts et non plus dans le Vieux Port.

Les réflexions sont maintenant tournées vers la nouvelle configuration du Club avec le Pavillon, sa plateforme évènementielle, l’estacade. Derrière les barrières, nous avions neuf compteurs électriques installés au fil du temps pour répondre aux besoins croissant des sociétaires. Les nouvelles alimentations en électricité et en eau sont préparées de façon plus rationnelle.

Nous aurons besoin de toute votre compréhension pendant les travaux sous la passerelle d’accès au Pavillon, car de nouveaux cheminements doivent être mis en place temporairement.

Merci à tous !

 Hervé Lopez


 

08 Octobre 2015.

 Une page de l’histoire du Club vient d’être tournée avec la deuxième phase des travaux de semi-piétonisation du Vieux Port, le départ des barrières,de la grue sur le quai et du patin. Des pannes de communication sont installées pour la circulation vers les bateaux avec un accès unique par la passerelle du Pavillon équipée d’une porte à code. La panne 6 doit se libérer pour être emportée, et laisser la place à la construction de l’estacade et de son bungalow ; celle-ci sera équipée d’une nouvelle grue aussi puissante que le patin. Le matériel qui pourra resservir (palonnier, bergs, sangles, mouillage pour les régates) est mis de côté pour plus tard ; des alimentations provisoires en électricité et en eau sont prévues pendant la durée des travaux.

Ces derniers mois, un effort important a été fait pour l’entretien du Pavillon pour sa visite par le Bureau Véritas. Après un nettoyage approfondi de la cale, une nouvelle épontille a été changée et des parties de pont refaites dans le local régate, mais surtout sous les douches où le bois avait pourri avec l’humidité : une bonne occasion de rénover nos »douches à l’italienne ».

Ainsi le 8 octobre, la visite de la carène et de la cale par le BV s’est avérée satisfaisante, nous donnant ainsi une échéance de trois ans pour les mêmes contrôles.

Du côté des pannes, elles sont maintenant toutes équipées de deux bouées couronnes sur supports, d’exticteurs dans des coffrets remis à neuf ; une liaison de ponton de la panne 5 a été remise en état.

 

Pour la suite, une commande est passée pour début janvier concernant la réfection des fenêtres face au bar qui ferment mal. Une étude est également en cours pour la protection de nos nouvelles installations. 

Quelques photos de l’avancée des travaux.. To be continued.

 

.

 

PARTAGER