4 points séparent Lili du podium de la Coupe du Monde

4 points séparent Lili du podium de la Coupe du Monde

Posté dans : Actus-News, Lili Sebesi

Revivez la participation de Lili à la Coupe du Monde de Gamagori qui a eu lieu du 15 au 22 octobre au Japon. On y lit de la déception mais aussi beaucoup d’espoir. 

« Vous vous en serez douté, pas de nouvelles…mauvaises nouvelles.

Il fallait un peu de temps pour digérer, d’où le délai de cette dernière newsletter mais nous voilà rentrées mercredi, boulot repris jeudi et 1ers entrainements aujourd’hui sous le soleil et le mistral Marseillais! Ça fait du bien de re-naviguer dans un peu d’air et avec du soleil!

Voilà donc les dernières news Japonaises :
4 POINTS…
4 points nous auront donc séparées de la victoire cette Coupe du Monde, pour laquelle nous nous sommes battues toute la semaine.
Descente aux enfers le samedi avec 3 manches ultra courtes pendant lesquelles nous n’avons pas été bonnes du tout.
Parties sans trop de pression, il n’y a pas à chercher très loin, nous n’avons « juste » pas bien navigué.
3 manches où nos 9 bateaux se tenaient en quelques secondes de bout en bout!
Avec des manches de 6, 7 et 9, nous finissons donc 6e de cette Coupe du Monde de Gamagori.
Oui, oui, vous lisez bien, nous passons bien de la 1e à la 6e place car 6 bateaux se tiennent en 4 points sur cette Coupe du Monde. Incroyablement serré!
Ha, le sport, ça se joue vraiment à rien!
Mais c’est aussi ça qui est beau. La futilité de notre « jeu » et la rapidité à laquelle nous pouvons passer de la joie aux pleurs.
Pour la petite histoire, on a bien conscience que tout se joue lors de la dernière manche.
Placées milieu de flotte à la 1e bouée au vent, l’équipage Japonais, avec lequel nous nous sommes bien bagarrées toute la semaine, fait un coup de bluff devant les jurys (c’est de l’arbitrage direct en Medal Race) en criant pour attirer l’attention comme si nous leur avions fait un refus de tribord ; alors que nous virons dessous et qu’à aucun moment elles n’ont eu à modifier leur route pour nous éviter. Et…ça marche pour elles!
Le jury nous siffle et nous voilà obligées de faire un 360°!
J’irai les voir à terre pour les féliciter de leur régate mais leur dire que ce n’était pas très « fairplay » de leur part d’avoir joué à l’intox. Elles reconnaitront et s’excuseront, mais c’est vrai que c’est aussi ça le sport….
Peut-être aurions-nous fait de même à leur place, qui sait sous pression…?
Bref, nous sommes forcément déçues mais nous savons qu’il reste un bon nombre de choses à travailler pour aller chercher ces podiums régulièrement.
Nous sommes déjà tournées vers l’avenir!!! Il s’annonce plein de podiums, on vous le promet et on travaille dur pour ça. »

PARTAGER