Christopher PRATT embarque sur Charal aux côtés de Jérémie BEYOU pour sa 6è Transat Jacques Vabre

La Transat Jacques Vabre s’élancera du Havre le 7 novembre prochain pour rallier la Martinique. Pour la sixième fois, le skipper marseillais Christopher Pratt y prendra part, et pour la troisième fois, ce sera aux côtés de Jérémie Beyou (en 2019 sur Charal, et en 2013 sur Maître CoQ).

« Je suis fier et honoré de la confiance que m’accorde le team, Jérémie, Charal et le groupe Bigard pour repartir sur la Transat Jacques Vabre. C’est la suite logique de notre collaboration, car nous travaillons ensemble depuis presque 15 ans et nous savons que nous pouvons nous appuyer l’un sur l’autre. Il n’y a pas d’histoire d’égos entre nous », explique Christopher Pratt. En effet, pour la deuxième fois consécutive, Jérémie Beyou et Charal ont choisi de faire confiance au skipper marseillais pour prendre part à la mythique route du café. Les deux amis auront à cœur de bien faire face à une concurrence coriace, et surtout, de balayer la déception de la dernière édition. Pour rappel, l’IMOCA Charal menait la flotte avant de s’engluer dans le pot au noir et de terminer finalement en troisième position. Christopher retrouvera, non sans impatience, toute l’équipe Charal dans quelques jours pour préparer au mieux cette transat, « nous allons travailler sans relâche jusqu’au départ pour être dans les meilleures dispositions et sortir un gros résultat ! » assure-t-il. 

Christopher Pratt et la Transat Jacques Vabre : 5 participations, 3 podiums… La Transat Jacques Vabre est une course fondatrice pour le skipper marseillais, car c’est la première transatlantique à laquelle il a pris part à son arrivée en 60 pieds. C’était en 2009 sur l’IMOCA DCNS en duo avec Marc Thiercelin, « je me rappelle qu’avant le départ il y avait une grosse tempête au Havre, et j’avais flippé toute la semaine de ce départ qui allait se faire dans des conditions dantesques ! ». En 2011 et 2013, Christopher y participe tour à tour avec Armel Le Cleac’h et Jérémie Beyou, et termine à chaque fois la course en troisième position. Sa quatrième participation en 2017 avec Éric Defert sur le Multi 50 Drekan reste son pire souvenir « mais à la fois quelque chose de très important pour moi », quand après trois jours de course, le trimaran a chaviré au large de l’archipel des Açores. Enfin, sa participation avec Charal en 2019 est la « la plus douloureuse, mais aussi celle où j’ai le plus appris et où j’ai, je crois, le mieux navigué paradoxalement », les deux compères avaient pris la troisième place. Christopher revient donc une sixième fois sur la Transat Jacques Vabre avec l’envie « de faire mieux qu’une troisième place cette fois ! ».

La Transat Jacques Vabre 2021… C’est la 15ème édition de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre et, pour la première fois de son histoire, la Route du Café part explorer les Antilles, direction La Martinique. Le départ sera donné au Havre le 7 novembre prochain. Après le passage mythique de la bouée d’Etretat, les coureurs de la classe IMOCA 60 (les bateaux du Vendée Globe) s’élanceront pour traverser l’Atlantique. Ils parcourront alors 5800 milles et traverseront à deux reprises l’équateur et donc le Pot au noir, même si le second passage, plus à l’ouest, devrait être moins à risques. Ils seront attendus après 14 à 17 jours de mer à Fort-de-France. Plus d’infos : https://www.transatjacquesvabre.org

À propos de Christopher PRATT… Skipper professionnel depuis 2005, Christopher PRATT n’a jamais rêvé de faire autre chose que naviguer. Naviguer, et au plus haut niveau. Telle a toujours été son ambition. Après un parcours en sport études et un titre de Vice-champion du monde en dériveur à seulement 18 ans, il s’est essayé aux plus grandes courses dans son domaine (Solitaire du Figaro, Transat Jacques Vabre, Transat AG2R, Tour de France à la voile, Route du Rhum, etc.). S’imposant comme le « jeune qui monte » vainqueur du Challenge espoir Crédit Agricole en 2005 puis des Filières du Talent DCNS en 2008, il fait une performance remarquée sur la Route du Rhum 2010 pourtant benjamin de la classe IMOCA. C’est ensuite auprès de skippers de renom comme Armel Le Cleac’h ou Jérémie Beyou qu’il continue ses classes avec notamment deux podiums successifs sur la Transat Jacques Vabre en 2011 et 2013. Après une dernière Jacques Vabre mouvementée, il n’a pas perdu son envie de naviguer au plus haut niveau et a signé une belle 4ème place sur la dernière transat AG2R. Il est intégré depuis 2018 au sein du Charal Sailing Team, avec lequel il a remporté en 2019 la Rolex Fastnet Race, le Défi Azimut, et signé une 3ème place de la Transat Jacques Vabre. Il était en 2020 le skipper remplaçant de Jérémie Beyou pour le mythique Vendée Globe. Plus d’infos : www.christopher-pratt.com

PARTAGER