La campagne de MÔ (Aphrodite 101)

La campagne de MÔ (Aphrodite 101)

Posté dans : Actus-News

Après avoir examiné le programme du Championnat Double Méditerranée, nous avons procédé par élimination.
Exclus :
– 100 milles de Port Grimaud : en même temps que la solo de Martigues
– GIRAGLIA : un pari risqué pour le type de bateau
– QUADRASOLO : courue en solo

Restaient donc: Double de la Napoule, Double de Port Grimaud, Hyères Twin Race, Duo Cipriani Franco (Marseille), Duo Sail (Marseille).

Bon, un convoyage de plus de 100 milles mi-février sur notre « day-boat » nous faisait craindre quelques frissons et doigts gourds…mais le temps fut plus que printanier et Hathor nous invita à partager un plat de lentilles à la halte de Bormes. De bon augure !

Seize concurrents nous attendaient pour en découdre à La Napoule.
Le samedi, une manche sous le déluge et un vent tourbillonnant de 6 à 10 nœuds, nous ramenons, trempés, une bonne 4ème place, avant de nous retrouver autour d’un vin chaud bienvenu.
Dimanche, grand soleil et neige étincelante sur les hauteurs proches, vent de 6 à 8 nœuds, nous nous frottons les mains à l’annonce d’un grand côtier, triangle olympique géant entre la Napoule, Saint Honorat et la Bocca.
Avec raison, car à part Tchin Tchin qui semblait hors d’atteinte mais se faisait piéger à quelques encablures de l’arrivée, tricota avec malice, usa avec art de sa « five minutes sail », notre code zéro qui nous permis de raser la pointe du Barbier et de nous extirper des calmes piégeux et d’empocher la victoire ; sur les machines de guerre – Sunfast 3600 et 3200, A35, POGO 30 etc – on sentait un peu d’agacement. Lors de la dernière banane, un mousqueton mal assuré sur la drisse de spi nous faisait perdre quelques longueurs ce dont profitait Tchin Tchin pour enlever le classement général ; la 2ème place suffisait à notre bonheur !

Et c’est le cœur léger que nous mettions le cap sur Port Grimaud, une petite balade d’une matinée.
Quatorze concurrents, presque les mêmes que la semaine précédente, et une météo assez favorable pour nous, au moins au début.
Samedi, 2 manches, 6 nœuds de moyenne, une bonne vitesse nous permettait de rivaliser en réel avec les Sunfast 3200, Dufour 34 et Figaro 1 : 4ème puis 2nd, ça pestait un peu après notre « grand » spi autour d’un buffet convivial, alors que nous râlions contre les nouvelles règles intégrant la superficie du spi … le débat n’est pas clos !
Le lendemain, c’était une autre paire de manches ; en fait, les 14 paires allaient en faire trois dans un vigoureux vent d’ouest débutant à 15/20 nœuds et finissant à 30 bien pesés ; les réalités de l’architecture navale nous ramenait sur terre, façon de parler car nous étions plutôt sous l’eau : 6ème, 7ème et 10ème, nous pouvions rejoindre nos adversaires pour l’apéro et le classement. Notre 5ème place leur semblait un peu plus conforme à la « logique ».

Nous tenons à souligner l’excellent accueil des clubs de La Napoule et de Port Grimaud et notamment les facilités et les solutions pour l’amarrage des bateaux.
Prochaine duo, Hyères début mai, pour le moment, nous préparons la SNIM « vintage »
A suivre…

Marc Devèze

PARTAGER