La Snim d’un souffle !

Posté dans : Actus-News

56è SNIM du 15 au 18 avril 2022

> Sous une grosse première chaleur printanière, les comités de course ont donné rendez-vous aux concurrents, à 11h tapante, avec une petite fenêtre de tir, pour lancer une course. Bien vu les comités ! Pâques retrouve enfin sa Snim et les favoris commencent à se positionner après deux et trois courses disputées dans du petit temps.
 
Les IRC en ordre de marche
A l’heure où ça grouille sur les pontons, en cette deuxième journée de la 56e Snim, le soleil cogne, les comités de course sont à la recherche d’un brin d’optimisme et d’air, lors du briefing, pour enfin lancer les premières courses. La centaine de bateaux présents se prépare à une journée qui s’annonce calme, et par conséquent très tactique. A Rostanbar 2, la première erreur tactique du jour, avec l’oubli des sandwichs au restaurant. Groom service via le bateau presse, et l’équipage du JPK 10.10 de Philippe Mazoyer, boosté par cette aide bienvenue de remporter la première course en IRC4… et la troisième du jour .
Du haut de ses presque 80 ans, Jean-Marie Vidal, qui navigue en duo, avec son fils Romain sur un J99, aimerait bien, une bonne fois pour toute que le nom de son bateau Jason soit prononcé à la française… ou à la grecque : “c’est pas le prénom d’une star américaine, mais le nom d’un héros de la mythologie, sourit-il.
Au briefing, Georges Korhel, le président du rond nord (IRC 0,1, 2, 3) ne traîne pas en longueur !  “La grande course, on oublie. On sort tout de suite pour aller trouver de l’air. On commencera par des bananes assez courtes, et peut-être un côtier en fin de journée, si le sud nous le permet.“
La rade nord lance la 56e Snim, et Gilles Caminade sur son Ker 40 Chenapan 4, met tout le monde d’accord en IRC0/1 dès la première course. La présence à son bord de Dimitri Deruelle, fin tacticien et connaisseur de la rade, n’est peut-être pas étrangère à ce résultat.
En IRC2, Michel Gendron sur Adrenaline pose les premiers jalons, au même titre que Bernard Daurelle et son Gin Tonic Alice, l’un des grands favoris en IRC3. Après une deuxième manche annulée, à cause d’une grosse molle de vent survenue après le  départ des IRC 0/1/2, Georges Korhel envoie son monde sur un côtier de 11 milles nautiques.

Les J/70 en force
En rade sud, c’est plus poussif. “On a eu un tout petit filet de vent, 4/5 nœuds dont on a profité au maximum“, explique Corinne Aubert. “C’était light mais propre. On a lancé des petits parcours (0,7 mile), et à chaque fois, après l’arrivée du dernier, je lançais un pavillon orange dans les deux minutes ». Les IRC4 et les Grand Surprise finissent par prendre la poudre d’escampette, les J/70, eux, sont rappelés au départ. Avec 11 embarcations présentes, la classe marque son territoire sur l’espace de navigation marseillais. “Ça fait quatre ans que l’on essaye d’implanter la classe sur Marseille“, explique Philippe Bonavita, propriétaire de Jump Around et président de la classe. Les deux années de crise sanitaire ont mis un frein à son développement, mais l’année 2022 pourrait marquer le nouveau départ. “Avec 11 bateaux, c’est notre contingent le plus important. Depuis peu, il y a neuf bateaux sur le pôle course à terre de l’UNM. La Snim, qui compte pour la Coupe de France, est le premier grand rendez-vous des J/70, qui préparent le championnat de France, organisé par l’UNM – 40 bateaux attendus – le premier week-end de juin à Marseille, mais aussi le championnat d’Europe à Hyères et le Mondial à Monaco“.
Sur ces bateaux “transgénérationnels“ et facilement transportable, où l’on navigue à 4 ou 5, on trouve du beau monde, avec l’ancien médaillé olympique Xavier Rohart, qui entraine les jeunes du Pôle et aussi Albane Dubois, qui sort d’une belle olympiade avec sa partenaire Lili Sebesi, elle-même à la tactique en IRC1 sur Asap. Très développée en Italie, en Espagne ou encore en Allemagne, la classe J/70 espère monter en puissance en France, avec un objectif en 2024, le Championnat du Monde à Mallorca et la Copa del Rey. Plus de 1700 bateaux ont été construits dans le monde depuis 2012 d’une classe en plein développement. La première manche de cette Snim revient au Black Board de Lionel Tissot et son équipage savoyard du SRV Annecy. L’équipage rennais Sage Engineers de Damian Michelier reporte les deux autres manches, et prend la tête du classement.

Du sang neuf chez les arbitres !
Celle qui a “rappelé“ les J/70, c’est Béatrice Benoit, née Van Overstraeten, viseur sur le rond sud sur la Snim. Sa tribu, du club de La Pelle, appartient au petit monde de l’arbitrage depuis plusieurs décennies. Un modèle familial. “On a commencé très tôt, avec mon papa dans les années 80, qui était arbitre. Et on a embrayé, avec ma maman, ma sœur… Aujourd’hui, ma fille Apolline fait la Snim avec nous, elle commence à faire les formalités pour devenir arbitre. L’objectif de sa présence ? “La FFV et la Ligue ont envie de rajeunir les troupes, et du coup, avec le dispositif jeunes arbitres proposé aux jeunes de 14 à 18 ans, on invite des jeunes à venir nous aider dans le corps arbitral. On leur montre ce qu’est une régate de l’intérieur, on leur montre tous les postes à terre et sur l’eau, jauge, jury, comité de course »…
Apolline (18 ans – régatière) est accompagnée de Johanne (14 ans – régatière en 420). La perspective des Jeux Olympiques 2024 est un excellent motivateur.

La phrase du jour : “D’habitude, j’arrive à trouver du vent, mais cette année, je suis un peu maudit. Soyez à l’heure pour le départ à 11h, car il y aura un petit peu d’air relativement stable ». Henri Antoine, Monsieur météo sur la Snim, à l’heure du briefing.

Lebreton sur la Snim
Président de la Ligue de voile de Bretagne, Bruno Lebreton est venu “donner la main“ à Hélène Silve pour notamment la vérification des ratings, des numéros de voile.
 
Objectif Rhum en 2026 !
Romain Tellier qui sort d’une belle Mini Transat, à l’automne 2021, avec une dixième place toute catégorie sur plus de 80 bateaux, navigue sur Alizée. « Je vais travailler sur le Class40 de Laurent Camprubi, qui va participer à la prochaine Route du Rhum“, explique celui qui a déjà préparé le bateau de Clément Giraud pour le dernier Vendée Globe. Et sinon, l’avenir en mer ? “J’espère pouvoir faire la prochaine Route du Rhum, en 2026″… Avis aux partenaires potentiels.

Maguelonne Turcat, attachée de presse SNM
 
Classements généraux avant jury :
 
IRC 0/1 – 2 courses
1/ Chenapan 4 (Gilles Caminade – CNTL) 3pts
2/ Millenium Condor (Jean-François Feraud – SNMarseille) 4pts
3/ Arobas2 (Gérard Logel – SNST) 5pts

IRC 2 – 2 courses
1/ Adrenaline (Michel Gendron – SNM) 2pts
2/ Vito 2 (Jean-François Chevallier – SNST) 4pts
3/ Magic Express (Laurent Lavaysse – YC La Grande Motte) 7pts
3/ Sloughi (Gilles Rivas – CN Palavas) 7pts
 
IRC 3 – 2 courses
1/ Jin Tonic Alice (Bernard Daurelle – SNMarseille) 3pts
2/ Happy few (Jean-Paul Mouren – SNMarseille) 8pts
2/ Sagola (Brice Aque – CNTL) 8pts

IRC4 – 3 courses
1/ Rostanbar 2 (Philippe Mazoyer – ANS Mandrier) 7pts
2/ Godzilla 2 (Julien Boucard – SNMarseille) 7pts
3/ Akka (Guillaume Delmon – SN La Ciotat) 8pts

Duo – 2 courses
1/ Ilogan (Pierre Perdoux – CNTL) 2pts
2/ Expresso (Guy Claeys – SNST) 4pts
3/ Jubilee (Jonathan Bordas – CNTL) 8pts
3/ Telemaque 2 (Sébastien Henri – SNMarseille) 8 pts

J/70 – 3 courses
1/ Sage Enfineers (Damian Michelier – CN Rennes) 5pts
2/ Confluence Tack (Thomas Couturier – SNMarseille) 8pts
3/ Black Board (Lionel Tissot – SRV Annecy) 10pts

Grand Surprise – 3 courses
1/ ASAH Section Voile Gangster (Pierre Feyzeau – ASAH Section Voile) 8pts
1/ Massilia Voile Delphy (François Sallerin – CMV Marseille) 8pts
3/ Brigand (Jean-Marie Mechelany – CN DE Sciez) 11pts
3/ US Gazelec Paris IDF Transistor (Gérard Deloge – US Gazelec Paris IDF) 11pts

J/70 – 3 courses
1/ Sage Enfineers (Damian Michelier – CN Rennes) 5pts
2/ Confluence Tack (Thomas Couturier – SNMarseille) 8pts
3/ Black Board (Lionel Tissot – SRV Annecy) 10pts

Grand Surprise – 3 courses
1/ ASAH Section Voile Gangster (Pierre Feyzeau – ASAH Section Voile) 8pts
1/ Massilia Voile Delphy (François Sallerin – CMV Marseille) 8pts
3/ Brigand (Jean-Marie Mechelany – CN DE Sciez) 11pts
3/ US Gazelec Paris IDF Transistor (Gérard Deloge – US Gazelec Paris IDF) 11pts

Partenaires de l’organisation :
LA BANQUE POPULAIRE MEDITERRANEE
EDF
VILLE DE MARSEILLE
AIX MARSEILLE PROVENCE METROPOLE
CONSEIL DEPARTEMENTAL 13
REGION SUD
FFVOILE
UNCL
YACHT CLUB DE FRANCE
OFFICE DE LA MER
BASTIDE
USHIP
SEA YOU
VOILERIE BMS

PARTAGER