SNIM ©PierikJeannoutot 04016 2

Jour 2 : La Snim jusqu’au Crépuscule

Posté dans : Actus-News

Le samedi noir craint par l’organisation de la Société Nautique de Marseille s’est, comme par magie, transformé en un samedi sportif sur l’eau en milieu d’après-midi, permettant à l’ensemble de la flotte d’enchaîner les manches jusqu’à la tombée de la nuit par 15 à 20 nœuds de vent de secteur sud-est et dans des conditions de mer finalement très praticables après le violent passage du front à la mi-journée.
 
Jusqu’au crépuscule…
“Une Snim à l’ancienne“, souligne François-Xavier Li, numéro un sur Tonnerre de Glen. Une Snim qui renoue avec les conditions musclées que les anciens ont connu durant tout un week-end, de par sa programmation pendant les fêtes de Pâques, particulièrement tôt cette année. Depuis toujours, la réputation de la Snim tient à ce positionnement printanier, souvent synonyme de coup de vent.
En ce samedi, il semble acquis que le vent fort doit tomber en début d’après-midi, mais la flotte qui quitte le port après le briefing de midi, revient à quai dans l’heure qui suit. “C’est impraticable, explique Philippe Faure. “On a 35/40 nœuds, on va attendre un peu. On rentre”… Tout le monde rentre sauf Corinne Aubert, seule dans la rade à guetter la fenêtre. Sur le coup des 14h30, la présidente du rond sud donne le feu vert pour toutes les classes. On prend les mêmes et on recommence. A 16h10, les IRC4 ouvrent le bal, suivis des J/70 et des Grand Surprise. Même topo en rade nord, excepté les solos restés au port, après la claque prise. Le soleil arrive dans la partie, la mer est plate, 20 nœuds de vent, l’idéal !
“On a bien fait d’être patient et persévérant“, conclut Corinne Aubert. Deux bananes pour les Grand Surprise, même chose pour les bateaux « attrayants, légers et planants », tels que se définissent eux même les J70. Une banane et un côtier de 6 milles pour les IRC4.
Habitués des lacs, les savoyards de Black Board, pour leur 3e Snim, mènent la danse en J/70, avec deux places de deuxième. “Les manches étaient bien disputées et à la moindre erreur, on perdait des places, raconte Benjamin Bruchet. “C’est notre première navigation de l’année, et c’est la première fois que l’on fait aussi bien sur la Snim. On va essayer de garder notre place, nous faire plaisir et ne rien casser. On n’est pas habitué à ce temps, mais ça apprend à barrer, à passer le clapot. C’est pour ça qu’on vient, pour chercher ce type de conditions”. En Grand Surprise, François Sallerin remporte les deux courses. Tout sauf une surprise…

SNIM ©PierikJeannoutot 03416

Quant aux IRC4 arrivés les derniers au buffet après leur côtier au crépuscule, la belle opération du jour est à mettre sur le compte de Godzila2 de Julien Boucard, qui fait le doublé et détrône Expresso.
Enfin une arrivée de nuit sur la Snim“, sourit Philippe Faure. L’ensemble des grands IRC du rond nord se sont offerts deux bananes et 15/18 nœuds sur une mer belle en cette fin d’après-midi. En IRC1, Team Guenifey a bien dépoussiéré son TP52 en s’adjugeant les deux courses du jour, après la petite casse de la veille, devant les Italiens de Lisa R, qui prennent deux deuxième place, mais mènent la classe au général. En IRC2, pas de changement dans la hiérarchie, tandis qu’en IRC3, Sagola et Weekend Millionaire 3 jouent au chat et à la souris.
Les solos, après avoir mis le nez dehors, sont rentrés au port, préférant rester à quai. Les duos ont effectué un côtier de 12 nautiques autour du Frioul. Ilogan de Pierre Perdoux remporte sa deuxième course en deux jours.

Sur les pontons
Comme on se retrouve 1
Ils viennent de partager une aventure de quatre ans, sur le projet Minots de la Nautique et évidemment, copains d’enfance (première Snim à 9 ans), ils ne se sont pas vraiment perdus de vue. Après de nombreuses victoires et trophées remportés (double vainqueur du championnat IRC3 méditerranée en équipage), les minots ont aiguisé les convoitises. Louis Barbet et Matteo Sollari, contents de se retrouver à la bibliothèque, pour un moment d’échange, occupent respectivement le poste de barreur sur Tonnerre de Glen, pour Louis, et numéro un sur Long Courrier pour Matteo. Une course dans la course pour les deux amis, en IRC1. “L’aventure des Minots a été un incroyable tremplin pour nous, on navigue maintenant sur des bateaux magnifiques”.

Comme on se retrouve 2
En 2011, ils naviguent sur un Farr 30 au Tour d’Arabie, une course de renommée internationale au départ d’Oman. En 2024, ils se retrouvent tous, disséminés (J/70, Tonnerre de Glen) sur la 58e Snim, à savoir : Bertrand Pacé, Bernard Mallaret, Christine Briand et notre Mado Sassy nationale.

Chameau ou semi-rigide
« On ne sait pas si il faut un semi-rigide ou un chameau tellement il y a du sable dans l’air », décrit Samuel Cartier, le responsable technique, avec ce sirocco et la pluie boueuse tombée dans la matinée.
 
Le chiffre : 1
Un, comme une première mondiale pour Alwena for Pure Ocean, le Sun Fast 30 One Design. Ce tout nouveau monotype né d’un concours d’architecture organisé par l’ex UNCL, actuel pôle course du YCF, et gagné par VPLP tire à la Snim ses tous premiers bords en régate. Pour l’occasion, il est skippé par Ian Garreta, jeune espoir de 21 ans, champion d’Europe Open de Match Race et champion du Monde de SB20, dans le cadre de la Massilia Sailing Academy. Cette structure est née en 2023 de la volonté du skipper Ludovic Gérard et porte plusieurs objectifs : transmettre son expérience de course au large et de gestion de projet et former les jeunes générations, avec notamment Alwena for Pure Ocean.

Le Champion : Thierry Fouchier
A ce jour, il est encore et toujours le seul marin français à avoir remporté l’America’s Cup en qualité de naviguant. Présent régulièrement sur la Snim, il navigue cette année sur Farr 36 Chihuahua en course pour le podium en IRC3, après deux journées de navigation.

Les classements provisoires (avant jury)
IRC 1 – 4 courses dont 3 retenues
1/ Lisa R (Francesco Bertone – GB) – 4 pts
2/ Long Courrier (Gery Trentesaux – SN Trinité)  – 8pts
3/ Tonnerre de Glen – (Dominique Tian – SNM) – 11pts

IRC 2 – 4 courses dont 3 retenues
1/ Chaud Bouillant – (Lionel Zerbonia – CM Hyères) – 4pts
2/ Seven-Mani – (Dominique Massot – CN Palavas) – 4pts
3/ Alfaore – (Louis Delille – CV Bormes) – 8pts

IRC 3 – 4 courses dont 3 retenues
1/ Sagola – (Brice Aque – CNTL) – 4pts
2/ Weekend Millionaire 3 – (Yves Ginoux – CNTL) – 4pts
3/ Toyota Autosprinter – (Erik Lacoste – CNTL) – 10pts

IRC 4 – 3 courses, 3 retenues
1/ Godzila2 (Julien Boucard – SNM), 6pts
2/ Expresso (Guy Claeys – SNST), 7pts
3/ Almogaver (Antoine Illes – CN Palavas), 8pts

Solo – 2 courses
1/ Télémaque 2 (Eric Merlier – SNM) – 1 pt
2/ Walili (Richard Delpeut – SR Antibes) – 2 pts
 
Duo – 2 courses
1/ Ilogan (Pierre Perdoux – CNTL) – 2pts
2/ Blue 007 (Michel Sastre – SNM) – 5pts
3/ Baby Blue (Antoine-Teva Rameil – CNTL) – 7pts

J/70 – 2 courses
1/ Black Board (Lionel Tissot – SRV Annecy) – 2pts
2/ Team 838 (Alec Ardin – SN Genève)) – 5 pts
3/ Sailing Impact (Philippe Guigne – YC France – 8pts

Grand Surprise – 2 courses
1/ Massilia Voile (François Sallerin – CMV Marseille) – 2pts
2/ Louis Dreyfus Travocean (Baptiste Gourbesville – ISHUA) – 4pts
3/ US Gazelec 2 (Corinne Simonneau – US Gazelec Paris IDF) – 7pts

Délégant : METROPOLE AIX MARSEILLE PROVENCE

Partenaires de l’organisation :
BANQUE POPULAIRE MEDITERRANEE
EDF
VILLE DE MARSEILLE
CONSEIL DEPARTEMENTAL 13
REGION SUD
FFVOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
USHIP
VOILERIE BMS

Snim : Semaine Nautique Internationale de la Méditerranée 
58e édition, du vendredi 29 mars au lundi 1er avril 2024
– Régate grade 3 comptant pour les Championnats Méditerranée IRC Solo, Duo et Equipage, ouverte également aux monotypes
– Parrainée par Lauriane Nolot, championne du monde de Kitefoile et membre du Team Voile Banque Populaire Méditerranée
– Coupe de France J70
– Plus de 100 équipages et de 1 000 équipiers de 8 nations
 
Programme
Dimanche 31 mars :
9h30 briefing des skippers,
11h mise à disposition en mer
Lundi 1er avril : 
9h30 briefing des skippers
11h mise à disposition en mer,
dernier départ possible 15h30
19h Remise des prix

Société Nautique de Marseille

Henri Escojido, président
Jérôme Corti, vice-président
Jean-François Isnard, vice-président
Jacques Silve, trésorier
Lionel Garito, secrétaire général
Stéphane Sollari, responsable de la commission sportive
Chantal Benigni, responsable des événements nautiques
Bernard Céas, responsable de la communication

Relations Presse
Maguelonne Turcat
Portable (0)6 09 95 58 91
E-mail magturcat@gmail.com

Photos : Piérick Jeannoutot

PARTAGER