Lili à Palma pour la Coupe d'Europe ! (1/2)

Lili à Palma pour la Coupe d’Europe ! (1/2)

Posté dans : Actus-News, Lili Sebesi

Récit de la première journée de régate à Palma pour Lili Sebesi, qui y représente la Nautique en 49erFX.

« Comme d’habitude à Palma, on a droit à au moins une journée de 20 nœuds et de vagues, et cette année, le Championnat a commencé sur les chapeaux de roues par cette journée !!

On a conscience de notre déficit de technique mais l’envie, le mode « guerrière » et « lâche rien » est là ! Et ça marche. On fait deux supers départs aux 2 premières manches du jour.

Sur la 1ère à 100m de la ligne d’arrivée, on est encore 13ème/34, à titiller avec quelques sélectionnées au JO et quelques filles qui naviguent ensemble depuis 3 ans quand Albane et moi n’avons que une petite semaine de navigation à 2 ; mais à deux doigts de finir, on a une collision (pas trop grave) avec des allemandes et on dessale.

On passe donc la ligne 19ème, mais en rentrant à terre ce soir, une copine hollandaise vient nous voir et nous dit qu’elle réclame sur cette manche car elle n’a pas pu courir les 2 premières manches du jour à cause de casse matérielle dû à un dessalage. On avait effectivement vu une situation chaude à l’envoi au vent ou notre spi a touché la barreuse mais c’était tellement « la guerre » où l’on s’occupe déjà nous de rester à l’endroit que l’on ne s’est même pas rendue compte qu’elles n’ont pas pu courir les 2 manches à cause de cet incident ! C’est évidemment de notre faute donc on est allées en jury mais on a été disqualifiée et elles ont eu leur « redress » ce qui remet les choses à l’endroit.

Sur la deuxième manche, on fait de nouveau un super départ et on tient au vent de la brésilienne, quasiment la référente mondiale la plus régulière en terme de palmarès depuis le début du FX !

Quel bonheur de voir que l’on est capable d’aller aussi vite voir mieux que les meilleures ! On ne tactique pas du meilleur coté car il y a une très grosse bascule à droite, mais on fait une très belle layline qui nous permet d’enrouler la bouée au vent 10ème ! YES !! Mais à cause de cette bascule, je décide de faire une manœuvre de jibe-set et j’ai été un peu trop gourmande par rapport à notre niveau technique dans ces conditions et….on dessale ! Sacré bateau.

On ressale au plus vite, on ne lâche rien mais on s’en remet une au dernier empannage avant la porte sous le vent à cause d’une déferlante. Et là…C’est le drame ! Le bateau se met vite à l’envers et le mât casse à cause de ces éternels problèmes de profondeur sur nos spots de régate…Typiquement à Palma on est à 500m de la plage, c’est à la fois un avantage (spectacle, rapidité à aller sur zone) et un désavantage (casser des mât qui coutent 5000€) ; car c’est ce qui nous permettra de prendre le départ de la 3ème manche car oui, on a réussi à rentrer à terre, dégréer, changer le mât, remettre le mât de « spare » (secours), regréer et repartir en 20min !!! Un petit exploit!
On vous avait dit qu’au jeu du « Je lâche rien jusqu’au bout » on n’est pas mauvaises. 😉

Un immense merci à David, Sebastien et Lucas qui nous ont aidés dans cette « course contre la montre » car grâce à eux, on a pu passer la ligne de départ « seulement » 2’20 après qu’il ait été lancé. Alors que 1’40 plus tard, toute l’énergie qu’on a mis à tenter « d’être dans les temps » n’aurait servi à rien car la ligne se « ferme » 4’ après le top départ.
Du coup, on prend le départ de cette 3ème manche du jour 2’20 derrière toute la flotte. Et en tactiquant à l’endroit, à la fin du 2ème près, on recolle à toute la flotte et on en met même 3 derrière ! Pas trop ma,l même si évidement ce n’était pas 3 équipages très fort. 😉

Bref vous l’aurez compris, cette journée était vraiment épique. Même si ça ne se concrétise pas sur les classements et qu’on a pour l’instant plus de lettres que de chiffres, j’en ressors super fière de ce qu’on a montré et surtout de l’état d’esprit qu’on a eu !

Bravo à tous ceux qui seront allés jusqu’au bout de la lecture.

A très vite pour la suite des nouvelles car il reste 5 jours de régate et on compte bien remonter au classement !

 

Lili

 

PS : J’en profite pour annoncer le soutien de mon nouveau club, la Société Nautique de Marseille dans mon projet olympique !

Merci à eux et en particulier à Pierre-Alain Tocci pour l’accueil qui m’est fait dans ce club. Je compte bien porter les couleurs de ce club de plus en plus haut dans les classement du circuit olympique de 49erFX. 

Sur cette régate, nous serons 34 équipages avec au moins ¾ des équipages habituels du circuit (la majeure partie des sélectionnées olympique ;  donc le top niveau mondial) + ¼ de nouvelles têtes, qui seront surement présentes sur l’olympiade de 2020.

 

Si on finit dans les 25/34 avec Albane, ça sera déjà top pour une première régate ensemble !

 

On va tout donner en tout cas car il y a de l’envie.

 

Vous pourrez suivre les résultats sur ce lien :

http://www.trofeoprincesasofia.org/en/default/races/race-resultsall

 

PARTAGER