Les régates

SNIM 2023

7 au 10 avril 2023
JaugeCoef. TCCTypeBateauSkipperNation.Club
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,385IRC52arobas²Gérard LogelFRSNST/YCF
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,356Mylius 60 FDLady First IIIChristopher PrattFR
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,272Ker 46Tonnerre de GlenDOMINIQUE TIANFRSNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,251GP42CONFLUENCEJean-Pierre JolyFRSNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,232Ice 52Mahanajean yves thomasFRSNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,23NEO 430 RomaAFAZIK IMPULSEYves GrosjeanFRCOYCH
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,216Ker 40Chenapan IVGilles CaminadeFRYCF
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,202Farr 45Millenium CondorJean Baptiste FeraudFRSNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,2Kerr 40VITO 2.3jean-françois chevalierLUXSNST
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,192MAT 11;80JACANDA 3MARC ROUANNEFRCVSQ
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,172nmd 43ALBATORPhilippe FrantzFRYCF
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,168Sydney 43 gtsLong CourrierGéry TrentesauxFR
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,167JUDEL VROLIJKLEUDESEINEFRSNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,164Swan42Andante 4Bernard MarchantBERBSC
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,148FARR 40MAGIC EXPRESSLAURENT LAVAYSSEFRYCGM
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,115Grand Soleil 44AndiamoERIC BRIOISTFRSNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,112FIGARO BENETEAU 3ONE PONANTAndré Morante PerezFRCNTL
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,094X41Chaud bouillantLionel ZerboniaFRCNSM
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,076A40 RCElegantlyThierry FOUCAUTFRSNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,076FIRST 40SEVEN MANIDOMINIQUE MASSOTFRCNP
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,07FIRST 40SLOUGHIGILLES RIVASFRCN Palavas
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,064FARR36Chihuahua !Olivier BOUQUETFRCNN
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,063GRAND SOLEIL 39 RGio GioPhilippe MarianiFRIYCH
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,062MUMM 36Jin Tonic Alicebernard daurelleFRSNM
2-Monocoques jaugés IRC solo1,06FIGARO 2TINTORELMICHEL COHENFRYCGM
3-Monocoques jaugés IRC duo1,057Figaro 2AuroreThierry De FougerollesFRCNTL
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,057first 40.7grisetteLUC BREGUIBOULFRCN Palavas
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,057FARR36LONG NOSE XIYves GINOUXFRCNTL
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,055ELAN 410INTREPIDEMarc SANJUANFRSN BANDOL
3-Monocoques jaugés IRC duo1,054Figaro 2DUNBEEStéphane HenrardFRCNTL
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,051Farr 30MOJOEmmanuel LECOMTEFRCNTL
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,048Grand Soleil 40PéccadilleClaude BarthSUISNST
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,045jpk 998bartsollari stephaneFRsnm
2-Monocoques jaugés IRC solo1,038Jpk 10.80CallistoArnaud VuilleminFRYC de Campoloro
2-Monocoques jaugés IRC solo1,038JPK 1080Solenn for Pure OceanLudovic GERARDFRUNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,037DEHLER 38AUDI OdicéeErik LACOSTEFRCNTL
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,037Swan 46 MK 1mariposalesage jean marcUKCN Port de Cannes
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,034Delher 39 GTEDésirée team FlandersAlain ROUSSEAUBELKYCNieuport
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,028X35Rollmop’sNathalie MouretFRSNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,025DEHLER38(13)SQ2,24Paradoxe 2jacques hilbrunnerFR
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,022J99Poisson Garou / Sailing ObjectivesJonathan HeusseFRSNG
2-Monocoques jaugés IRC solo1,02SunFast 3300SHAKAQuentin FromentFRSNGRPC
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,018CNTLCOCOVallet AugustinFR
2-Monocoques jaugés IRC solo1,018JPK 1030TELEMAQUE 3Eric MERLIERFRSNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,016A35Les Minots de la NautiqueLouis BarbetFRSNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,015DUFOUR36 PERFORMANCEKARINYAHERVE GROTARDFRSANS CLUB
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,015DUFOUR 36 PERFORMANCEARCHITEUTHIS²JACQUES SILVEFRSNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,014BAVARIA 38 MATCHKICKYVON LAOUTFRUNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,012A35 2.10Archi MedPhilippe PerrinFRCNTL
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,01A35ASACA LA NAUTIQUELOIC LE HELLEYFRSNM
3-Monocoques jaugés IRC duo1,008J 99ALMOGAVEROLIVIER ILLESFRCN PALAVAS
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,004Dehler 36 sqOverdose CharlyLUC BARADATFRCNTL MARSEILLE
2-Monocoques jaugés IRC solo1,004Helium 980He MotionNicolas MarsolFRMoana Organisation
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,003YawlNakamalArnaud LizopFRSNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,003J88AkkaGuillaume DelmonFRSn la Ciotat
1-Monocoques jaugés IRC equipage1,001FIRST 36.7 GTEFEELING GOODMarcel AuboirouxFRSNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage1Elan 37godzilla 2Julien BoucardFRSNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage0,996SUN FAST 3200VIRUS!!!DidierFRCNTL
3-Monocoques jaugés IRC duo0,996MMW33CIPANGOJean-Francois OUILLETFRCNTL
3-Monocoques jaugés IRC duo0,995JPK 10.10JUBILATIONSOlivier GuillerotFRCNTL
1-Monocoques jaugés IRC equipage0,994Dufour 334 TrophyEQUINOXChristophe de la PorteFRCNTL
3-Monocoques jaugés IRC duo0,993JPK10.10BLUE 007Dominique d’AndrimontFRCNTL
1-Monocoques jaugés IRC equipage0,991JPK 10.10RAGING BEEJean-Luc HamonFRCNM Toulon
3-Monocoques jaugés IRC duo0,989JPK 1010iloganPierre PerdouxFRCNTL
3-Monocoques jaugés IRC duo0,988JPK 10.10ExpressoGUY CLAEYSFR
3-Monocoques jaugés IRC duo0,988JPK 10.10HATHOR 5PAUL VAN GAVERFRSNM
3-Monocoques jaugés IRC duo0,985SUN FAST 3200Team Captain Nason’sChristelle RENAUDFRCNSM
1-Monocoques jaugés IRC equipage0,984A31Havana GlenFrédéric TIANFRSNM
3-Monocoques jaugés IRC duo0,984Jpk1010TELEMAQUE2/JDLGROUPEHenri SébastienFRSnm
1-Monocoques jaugés IRC equipage0,98J 92BagatelleHolger TechenDEDSCL
1-Monocoques jaugés IRC equipage0,977Grand Soleil 34,1Numero UnoEmmanuel WITVOETFRGirolata, Marseille
3-Monocoques jaugés IRC duo0,971Elan310MAGE ÉNERGIEPierre BENARDFRCNTL
3-Monocoques jaugés IRC duo0,971Sun Fast 35La Tassée 5Frédéric DumolardFRYCF
3-Monocoques jaugés IRC duo0,95Beneteau First 31.7ZenItChris BryceCANSNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage0,941DRAC 10.70FantômeGILLES GONZALESFRSNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage0,932DEHLER29 GTEHEXANETNICOLAS FLEURYFRSNEM
1-Monocoques jaugés IRC equipage0,92Nicholson 33VARIATIONPhilippe BOIMONDFRUNM
1-Monocoques jaugés IRC equipage0,868Clipper MCKertios 3BourriotFRSnm
4-Monotypes0,0002Grand surpriseMassilia voileFrançois SallerinFR
4-Monotypes0,0002Grand SurpriseCSE Airbus Helicopterspierre feyzeauFRASAH Voile
4-Monotypes0,0002Grand surpriseTeam AéronavaleEstelle DRASKOVICFRASAH voile
4-Monotypes0,0002Grand surpriseCataclysmeGaspard de PréneufFRTeam winds
4-Monotypes0,0002GRAND SURPRISEYDH DREAM TEAMFREDERIC CONTIFRYDH
4-Monotypes0,0002GRAND SURPRISELA NAUTIQUE 9LUCAS DELMASFRSNM
4-Monotypes0,0002Grand SurpriseAgicapBasile GreiveldingerFRCVSQ
4-Monotypes0,0002GRAND SURPRISEUS GAZELEC Paris IDF 2Corinne SIMONNEAUFRUS GAZELEC Paris IDF
4-Monotypes0,0002Grand SurpriseUS GAZELEC Paris IDF 1Julien AlexandreFRUS GAZELEC Paris IDF
4-Monotypes0,0001J70TriskelkÉlisabeth VaillantFRUNM
4-Monotypes0,0001J70BPJEPS2Pierre BERTRANDFRLigue Sud Voile
4-Monotypes0,0001J70BPJEPS1DROGERYSFRLigue Sud Voile
4-Monotypes0,0001J70Jiminy CricketPatrick TORFOUFRSRV Annecy
4-Monotypes0,0001J/70JUMPAROUNDPhilippe BONAVITAFRUNM
4-Monotypes0,0001J/70VIRTUAL REGATTA 70Philippe GUIGNEFRYCF
4-Monotypes0,0001J 70RIFIFIGrégoire GUIGNEFR
4-Monotypes0,0001J 70BLACK BOARDTISSOT LionelFRSRV ANNECY
4-Monotypes0,0001J70AURAGEBOUQUOT ManonFRSRVA
4-Monotypes0Grand surprisePhenomenePaul d’OrtoliFRCNTL
3-Monocoques jaugés IRC duo0JPK 10.30JeannePierre-Henri DUFFAUDFRCNTL
4-Monotypes0Grand surpriseSpi D’OCAlain MartinezFRSPI D’OC
WordPress Data Table Plugin

Snim 7 – 10 avril : J4 – La Snim fait vibrer la rade de Marseille !

L’événement incontournable de la voile en Méditerranée organisé par la Société Nautique de Marseille est arrivé à son terme avec un bilan remarquable : quatre jours de confrontations intenses sur le plan d’eau des Jeux Olympiques dans des conditions météo variées, mais très favorables à la navigation. Jusqu’à 13 manches ont pu être disputées selon les catégories, et les gagnants de cette 57e édition, partie intégrante des Championnats IRC Méditerranée, peuvent se targuer d’avoir fait preuve de maîtrise sur l’ensemble des différents types de temps rencontrés.

Rade nord : version XXL

Cela fait indiscutablement partie de la magie du spectacle, les plus grandes unités mouillées dans le Vieux Port le long des pannes de la SNM et en évolution en rade nord sont évidemment très appréciées du public, connaisseur ou amateur. Et dans cette édition de la Snim, les géants se sont fait plaisir, comme le confirme Gérard Logel, apparemment conquis par les conditions de l’édition : « La Snim, c’est super ! », explique le skipper d’Arobas, le TP 52 sur-vitaminé qui l’emporte en IRC 0-1 : « C’est le début de saison, il y a du soleil un peu partout, et puis c’est Marseille, c’est formidable. Les concurrents sont extrêmement affutés et ne font pas beaucoup de fautes ».

En IRC 2, le patron s’appelle Gilles Rivas : avec son équipage, à bord du First 40 Sloughi, ils ont dominé les débats avec un bel alignement de premières places : 9 dont 7 d’affilée ! « La Snim, c’est un peu notre régate favorite. On s’y préparait avec un peu d’inquiétude parce que le petit temps n’est pas spécialement notre point fort, mais au final, on a eu un peu d’air quand même. Mon meilleur souvenir, c’est ma première victoire il y a 3 ans ».

Chez les IRC 3, Yves Ginoux sur son Farr 36 Long Nose, a mis un peu plus de temps à faire le break, mais dès dimanche soir il pouvait envisager plus sereinement de renouveler sa victoire de l’an dernier : « douzième victoire, sur quarante-deux participations », souligne-t-il.

Du coté des Solos et des Duos, la tension était palpable face à la première épreuve de la saison, mais en Duo la domination n’a pas tardé : « Finalement on a eu du bon vent tout le temps », confirme Pierre Grosgogeat, co-skipper sur le JPK 10.10 Ilogan. « Nous, on aime bien les conditions changeantes et les parcours tactiques, c’est un de nos points forts. » Ils ont été servis sur un plateau ! En Solo, la victoire s’est jouée sur le fil en faveur de Michel Cohen sur le Figaro 2 Tintorel, distant d’un point de son plus proche adversaire à la veille de l’ultime manche. « C’était quatre belles journées avec banane et côtier chaque jour. La victoire s’est jouée sur l’avant dernière manche que j’ai gagnée, j’ai eu un peu de chance. La première Snim que j’ai faite, c’était en 74 ».

Rade sud : action et émotions

Chez les J70, l’ambiance était à la fête : « ça fait longtemps qu’on n’a pas fait de la régate comme cela ! » détaille Patrick Torfou, le skipper domicilié à Annecy de Jimini Criket, vainqueur au terme d’un nombre record de 13 manches courues : « Entre le vent et le soleil, on ne peut pas avoir mieux. Mon meilleur souvenir restera la première manche, parce qu’il y avait du vent et qu’on a gagné, donc c’était vraiment un truc, la grosse surprise du jour : on ne s’attendait pas à ça. On avait déjà régaté cette saison, mais sur notre lac, le lac du Bourget, donc ça n’a rien à voir, c’est pas le même niveau ».

Chez les Grand Surprise, la petite surprise de la Snim est venue de François Sallerin sur Massilia Voile. « On a bataillé toute la Snim pour essayer de tenir Phénomène, et on a gagné par le fait qu’il ait grillé le dernier départ ».

En IRC 4, la dernière journée a été carrément décisive entre les 3 premiers bateaux qui se tenaient à seulement deux points. Ce lundi aura finalement conforté sur la plus haute marche du podium Jean-Luc Hamon, sur Raging Bee avec l’équipage efficace et déterminé du CN de la Marine à Toulon au terme de 10 manches courues.

L’IRC Vintage revient au bateau de Gilles Gonzales, Fantome, qui remporte ainsi deux victoires d’affilée après celle de la Massilia Cup Inshore, et décroche le tout premier Challenge Protis. Ce trophée, créé par le Yacht Club de France pour faire la promotion de cette nouvelle classe IRC, lui a été  remis par le skipper français Bruno Troublé. « Je suis ému de revenir à Marseille où l’on a souvent couru par très gros mistral. J’apprécie particulièrement l’idée de faire revivre les bateaux IOR des années 70, et je suis sûr que beaucoup de beaux bateaux vont ainsi réapparaitre en course ».

Le bilan de la 57e Snim :

Henri Escojido – Président de la Société Nautique de Marseille : « nous venons de vivre une très belle 57e édition Snim avec une centaine de bateaux et plusieurs centaines d’équipiers. Un grand nombre de manches, parfaitement organisées, ont été courues avec une météo ensoleillée. La Snim est un événement majeur sur le plan de la régate mais pas seulement. Elle permet d’apporter la preuve qu’il est possible de fédérer largement à Marseille autour d’un projet tourné vers la mer. Nous avons fait de notre mieux pour que la fête soit belle et je dois remercier chaleureusement tous les acteurs, les responsables des comités du  jury, les arbitres météorologiques, nos permanents, nos bénévoles sur l’eau et à terre, et bien sûr nos partenaires sans qui rien ne serait possible.

Par ailleurs, La Nautique s’inscrit dans une démarche respectueuse de l’environnement, et nous soutenons sans réserve toutes celles et ceux qui, par leurs actions, s’efforcent de partager notre passion commune dans cette démarche tout comme celle d’inclure de nouveaux participants ».

Ils ont navigué à la Snim :

Philippe Bonavita, Paul d’Ortoli, Vincent d’Ortoli, Yves Ginoux, Sébastien Henri, Ulysse Hoffmann, Quentin Le Nabour, Anthony Munoz, François Pailloux, Christopher Pratt, Lili Sebesi, Philippe Serenon, Dominique Tian, Géry Trentesaux.

Maguelonne Turcat

SNIM23 Pierik J3 00910

Classements généraux

IRC 0/1 – 10 courses, 9 retenues

1/ Arobas 2 (Gérard Logel – SNST) 19 pts

2/ Chenapan IV (Gilles Caminade – CNTL) 21 pts

3/ Long Courrier (Géry Trentesaux – SN Trinité s/Mer) 29 pts

IRC 2 – 10 courses, 9 retenues

1/ Sloughi (Gilles Rivas – CN Palavas) 9 pts

2/ Magic Express (Laurent Lavaysse – YC la Grande Motte) 19 pts

3/ Seven Mani (Dominique Massot – CN Palavas) 32 pts

IRC 3 – 10 courses, 9 retenues

1/ Long Nose XI (Yves Ginoux – CNTL) 15 pts

2/ Les Minots de la Nautique (Louis Barbet – SNMarseille) 21 pts

3/ Chihuahua (Olivier Bouquet – CNN) 29 pts

DUO – 8 courses, 7 retenues

1/ Ilogan (Pierre Perdoux, Pierre Grosgogeat – CNTL) 9 pts

2/ Telemaque 2 / JDL Groupe (Sébastien Henri, Quentin Le Nabour – SNM) 16 pts

3/ Blue 007 (Dominique d’Andrimont, Michel Sastre – CNTL) 17 pts

Solo – 8 courses, 7 retenues

1/ Tintorel (Michel Cohen Addet – YC La Grande Motte) 13 pts

2/ Solenn for Pure Ocean (Ludovic Gérard – UNM) 15 pts

3/ Callisto (Arnaud Vuillemin – YC Campoloro) 16 pts

IRC4 – 10 courses, 9 retenues

1/ Raging Bee (Jean-Luc Hamon – CN Marine Toulon) 20 pts

2/ Godzilla 2 (Julien Boucard – SNMarseille) 22 pts

3/ Asaca La Nautique (Loic-Gwendal Le Helley – SNM) 22 pts

IRC VINTAGE – 10 courses, 9 retenues

1/ Fantome (Gilles Gonzales – SNM)13 pts

2/ Kertios 3 (Franck Bourriot – SNM) 13 pts

3/ Variation (Philippe Boimond – UNM ) 26 pts

J/70 – 13 courses, 12 retenues

1/ Jimini Cricket (Patrick Torfou – SRV Annecy) 26 pts

2/ Virtual Regatta 70 (Philippe Guigne – YC France) 27 pts

3/ Rififi (Antoine Guigne – SNM) 31 pts

Grand Surprise – 11 courses, 10 retenues

1/ Massilia Voile (François Sallerin – UNM) 24 pts

1/ Phénomène (Paul d’Ortoli – CNTL ) 25 pts

3/ CSE Airbus Helicopters 1 (Pierre Feyzeau – ASAH Section voile) 29 pts

Snim : Semaine Nautique Internationale de la Méditerranée 
57e édition, du vendredi 7 au lundi 10 avril 2023
– Régate grade 3 comptant pour les Championnats Méditerranée IRC Solo, Duo et Equipage
– Parrainée par Charline Picon, membre du Team EDF
– Ouverte aux IRC, IRC Vintage et monotypes
– Grande course pour les IRC 0, 1, 2, 3, Solos et Duos

Société Nautique de Marseille
Henri Escojido, président
Stéphane Sollari, responsable de la commission sportive
Chantal Benigni, responsable des événements nautiques

Présidente du Comité de Course IRC 0 à 3, Solitaires et Doubles : Corinne Aubert
Président du Comité de Course IRC 4 et Monotypes : Dominique Giorgi
Présidente du Jury : Sylvie Harlé
Présidente du Comité Technique : Hélène Silve
Commissaire aux résultats : Georges Korhel
Bénévoles : une équipe de 80 bénévoles, à terre et sur l’eau

Facebook : Snm La Nautique (compte)
Facebook : La Société Nautique de Marseille (page)
Facebook : La SNIM (page)
Twitter : @la_nautique
Instagram : lanautique

Partenaires de l’organisation
BANQUE POPULAIRE MEDITERRANEE
EDF
BASTIDE
USHIP
SEA YOU
VOILERIE BMS
Délégant
METROPOLE AIX MARSEILLE PROVENCE
Partenaires institutionnels
VILLE DE MARSEILLE
CONSEIL DEPARTEMENTAL 13
REGION SUD
FFVOILE
YACHT CLUB DE FRANCE

Relations Presse : Maguelonne Turcat

Photos : Piérick Jeannoutot

PARTAGER

Snim 7 – 10 avril : J3 : ne rien lâcher sur le plan d’eau !

Une fois encore, les eaux marseillaises vibrent pour une compétition nautique exceptionnelle. La troisième journée de la Snim a tenu toutes ses promesses, et dans les flottes, les meilleurs spécialistes de toutes les catégories confirment leur leadership. Aujourd’hui encore, le plan d’eau a offert un terrain de course magnifique, sous l’effet d’un vent de 8-10 nœuds de secteur sud ouest à sud-sud ouest : faites vos jeux !
 
Rond nord, ça enchaîne les courses
La journée a débuté en slow motion, avec une mise à disposition décalée d’une heure, mais le vent n’a pas tardé à se mettre en route. En revanche, il a fallu jouer d’adaptabilité pour les comités comme pour les coureurs. Le vent, apparu au sud-ouest n’a pas arrêter de riper au Sud, conduisant les comités à faire des changements de parcours et les régatiers à tenter d’y trouver leur chemin. Dans ces conditions changeantes, mais parfaites : un flux de 8 10 nœuds, chacune des catégories a été envoyée sur 3 nouvelles courses.
« On a fait des bananes pour tout le monde pour commencer, avec des changements de parcours”, résume Corinne Aubert. Certaines catégories ont ensuite été envoyées sur un côtier, dont l’arrivée est anticipée aux environs de 18h 18h30.

Rade sud, une météo idéale
Dominique Giorgi est un président de comité heureux. Avec un système de vent quasiment stable, il a lui aussi pu tenter le triplé pour toutes ses flottes. « On a envoyé 3 manches pour toutes les séries dans de très bonnes conditions ». Là encore, un panachage de bananes et de côtiers, en croisant les doigts pour que la descente du vent en fin de journée permette tout de même de boucler le dernier tour des iles, dans le temps réglementaire de 3 heures maximum pour le premier bateau.

Le mot du Président, Henri Escojido
« A l’heure où Marseille est confrontée à un terrible accident avec l’effondrement de plusieurs habitations à la suite d’une explosion en milieu de nuit, le Comité Directeur de la Société Nautique et l’ensemble de ses membres, ainsi que l’ensemble des participants à la SNIM, souhaitent exprimer tout leur soutien aux personnes concernées comme aux forces d’intervention à l’œuvre sur le sinistre ».

Le point sur les classements à mi-course
En rade nord, en IRC1, après 5 courses, c’est l’équipage de Gérard Logel sur Arobas 2 qui s’impose devant Gilles Caminade sur Chenapan IV et Long Courrier de Géry Trentesaux, alors que l’IRC 2 est dominé sans partage par Gilles Rivas sur Sloughi devant Laurent Lavaysse sur Magic Express et Eric Brioist sur Andiamo, alors que l’IRC 3 est dans les mains de Louis Barbet et des Minots de la Nautique devant Yves Ginoux sur Long Nose XI et Olivier Bouquet sur Chihuahua. Chez les solo, Ludovic Gérard sur Solenn for Pure Océan est premier, suivi de Michel Cohen Addet sur Tintorel et Arnaud Vuillemin sur Callisto, alors qu’en duos c’est Pierre Perdoux qui est en tête à mi-course sur Ilogan devant Dominique d’Andrimont sur Blue 7 et Sébastien Henri sur Télémaque 2 / JDL Groupe.
En rade sud, après 5 courses, en IRC 4 Jean-Luc Hamon mène Raging Bee en tête devant Julien Boucard sur Godzilla 2 et Loïc Le Helley sur ASACA La Nautique, alors qu’en IRC Vintage, c’est Franck Bourriot sur Kertios 3 qui est premier, provisoirement devant Gilles Gonzales sur Fantome et Philippe Boimond sur Variation. Du côté des monotypes, après 6 courses, c’est Paul d’Ortoli qui mène en Grand Surprise sur Phénomène devant François Sallerin sur Massilia Voile et Pierre Feyzeau sur CSE Airbus Helicopters 1. En J70, après 7 courses, le provisoire est tenu par Patrick Torfou sur Jimini Cricket devant Philippe Guigne sur Virtual Regatta 70 et Antoine Guigne sur Rififi.
 
Zoom sur
Rond nord, une femme à la barre
La Présidente du rond nord du Comité de Course de la SNIM est toute fine, mais elle a les épaules larges : Corinne Aubert est arbitre internationale, avec une spécificité des plus nobles : les dériveurs olympiques – 4.70,  Forty Niners, Nacra. « Je parcours le monde avec eux, mais j’adore faire les régates marseillaises, pour moi c’est important de garder la source, de retrouver les équipes de bénévoles. La SNIM a cette spécificité de mêler la convivialité et la compétition à son niveau le plus sérieux ». Corinne dit avec modestie qu’elle a eu « la chance » d’arbitrer aux Jeux Olympiques de Tokyo, « et j’espère faire les J.O à Marseille – normalement ». Et Corinne a les yeux qui brillent. « C’est ma passion, c’est du bénévolat ». Parce que Corinne a aussi « un vrai métier » : elle est chercheur au CNRS en microbiologie. What else ?

Diversité et inclusion : La Nautique et EDF, une expérience en mer unique pour les jeunes de l’association Télémaque
C’est un avant-goût des épreuves de voiles olympiques qui est offert à une dizaine de jeunes  de l’association Télémaque, soutenue par EDF, à l’occasion de la Snim. Le sport est un puissant levier d’inclusion et de reconnaissance sociale qui favorise l’autonomie, l’image de soi et le vivre ensemble. En tant que partenaire des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024, EDF, également partenaire de la Société Nautique, s’engage à offrir de nouvelles expériences aux jeunes avec des associations marseillaises comme Télémaque. Dans ce cadre, des collégiens et leurs mentors embarquent ce lundi 10 avril pour suivre la régate à bord de deux bateaux accompagnateurs. L’occasion pour les jeunes de découvrir le sport de la voile qui permet l’apprentissage de valeurs éducatives essentielles comme la confiance en soi, le dépassement, la transmission et la solidarité. Cette initiation aux plaisirs du jeu de la régate constitue une très belle découverte.
Association créée en 2005, l’Institut Télémaque relance l’ascenseur social dès le collège en accompagnant des jeunes méritants et motivés de milieu modeste par le biais d’un double parrainage « école-entreprise ». Dans le cadre du dispositif « Un jeune un mentor », les salariés du Groupe EDF s’engagent à parrainer des jeunes issus des quartiers prioritaires via l’institut Télémaque.

Programme
Lundi 10 avril :  
9h30 briefing des skippers
11h mise à disposition en mer,
dernier départ possible 15h30
18h30 Remise des prix

Snim : Semaine Nautique Internationale de la Méditerranée 
57e édition, du vendredi 7 au lundi 10 avril 2023
– Régate grade 3 comptant pour les Championnats Méditerranée IRC Solo, Duo et Equipage
– Parrainée par Charline Picon, membre du Team EDF
– Ouverte aux IRC, IRC Vintage et monotypes
– Grande course pour les IRC 0, 1, 2, 3, Solos et Duos

Société Nautique de Marseille
Henri Escojido, président
Stéphane Sollari, responsable de la commission sportive
Chantal Benigni, responsable des événements nautiques

Présidente du Comité de Course IRC 0 à 3, Solitaires et Doubles : Corinne Aubert
Président du Comité de Course IRC 4 et Monotypes : Dominique Giorgi
Présidente du Jury : Sylvie Harlé
Présidente du Comité Technique : Hélène Silve
Commissaire aux résultats : Georges Korhel
Bénévoles : une équipe de 80 bénévoles, à terre et sur l’eau

Facebook : Snm La Nautique (compte)
Facebook : La Société Nautique de Marseille (page)
Facebook : La SNIM (page)
Twitter : @la_nautique
Instagram : lanautique

Partenaires de l’organisation
BANQUE POPULAIRE MEDITERRANEE
EDF
BASTIDE
USHIP
SEA YOU
VOILERIE BMS
Délégant
METROPOLE AIX MARSEILLE PROVENCE
Partenaires institutionnels
VILLE DE MARSEILLE
CONSEIL DEPARTEMENTAL 13
REGION SUD
FFVOILE
YACHT CLUB DE FRANCE

SNIM23 Pierik
PARTAGER

Snim 7 – 10 avril : Plein soleil !

Nouvelle journée sur l’eau, nouvelle ambiance et nouvelles compétences dans l’art de la régate. Après une première journée tonique, le deuxième volet de la 57ème Snim a sollicité d’autres atouts et permis de mettre en avant d’autres compétences au sein de la flotte. Dans ces conditions plus légères, les Comités ont à nouveau réussi à monter le compteur de manches, allant jusqu’à 7 courses en rade sud.
 
Un temps de libellules
Comme dans les westerns, le suspens du calme blanc jouait de l’harmonica sur le plan d’eau. A 11h, le thermique de nuit finissait de mourir, et le SSW annoncé était comme une promesse dans un désert. A l’horizon, une peau de chagrin. Mais au Comité de Course, Corinne gardait la banane. Sans jeu de mots. Et la mer a commencé à sourire. Une risette. Puis une risée. D’Ouest, certes. Mais le petit air a pris de la gauche, petit à petit, 250°, 240°, 230°… Dans la rade Nord, les solos, les duos, et les IRC 0,1,2,3 sont partis sur la pointe des pieds comme des ballerines, et revenus sous spi comme des papillons, sublimes. Un conte de fées. Le vent prenait de la gauche et tenait ses promesses. « Dès que le dernier arrive, on renvoie » annonce Corinne. Dix minutes après l’arrivée de la première manche, le Comité remet la table pour une banane, un côtier, et plus si affinités. Comme devant la vitrine d’une pâtisserie. Aujourd’hui, la Snim a commandé un Merveilleux.

Les risées du sud
« Les conditions étaient bien meilleures que prévu », analyse Dominique Giorgi, le président du Comité de Course de la rade sud. «  La météo envisageait un vent faible et très variable plutôt de sud, alors que pour finir, on a eu un vent d’ouest assez régulier, entre 5 et 10 nœuds, donc des conditions idéales, avec peu de clapot, et un beau soleil. Il ne faisait pas très chaud sur l’eau, ce n’est pas encore le vent d’été. On a enchainé les manches, on a commencé pour toutes les séries par deux bananes, et pour la troisième course, une banane pour les J, et un côtier pour les IRC 4, Vint et les Grand Surprise. » Le parcours, qui partait du milieu de la rade sud, proposait un tour de toutes les îles du Frioul, une descente vers la Pointe Rouge, avant de remonter jusqu’à la ligne d’arrivée. Dans un ciel grand bleu, la flotte avance comme sur un nuage, bulles de toutes les couleurs sur une route idéale.  A 17h30, les premiers bateaux sont en approche. « Les concurrents sont très sportifs et très agréables », ajoute le Président, « pas d’agressivité, pas de mauvais comportements, c’est très sympa » !

Zoom sur
Protection environnementale : Lili Sebesi surfe sur La Vague
Sélectionnée olympique pour la France aux JO de Tokyo, licenciée à la Société Nautique de Marseille, tacticienne au côté du Figariste Vincent Biarnes en IRC1 à bord de Mahana : « J’habite maintenant en Bretagne, mais finalement je ne suis pas rentrée dans un projet Course au Large. J’ai choisi d’investir mon énergie dans un collectif qui s’appelle la Vague qui milite pour une voile et une course au large plus responsable. Il y a beaucoup d’attente du milieu envers ce collectif, on attend de nous qu’on amène des solutions vraiment prêtes à être mises en œuvre. La Nautique est toujours mon club, et je suis plus que ravie de venir faire la Snim dans « ma rade ! ». Mon secret dans le petit temps ? Ouvrir les yeux pour aller chercher le vent ».

Géry Trentesaux en pince pour la Med
Le skipper de l’IRC1 Long Courrier, Gery Trentesaux, vice-président du Yacht Club de France en charge du pôle course est le marin français le plus titré dans les courses du RORC (Royal Ocean Racing Club). « C’est la première fois que je participe à la Snim. Hier nous avons disputé deux belles manches, deux bananes. Il y a eu des changements de vent incroyables et on n’a pas réussi tout à fait ce que l’on voulait faire dans la première manche, mais la seconde a bien marché.
J’ai acheté ce bateau en Méditerranée, et je m’étais dit que c’était une bonne raison pour naviguer un peu dans cette mer avant de repartir en Manche au printemps.
Normalement le bateau devait repartir demain dimanche pour participer au championnat en Manche, mais finalement on va rester encore un mois en Méditerranée, jusqu’au Championnat d’Europe IRC à Cannes avant de repartir pour le Fastnet. Depuis que je fais du Dragon, je régate quand même souvent en Méditerranée, et c’est vrai qu’aujourd’hui, j’apprécie le fait qu’il fasse plus chaud, que la qualité de vie soit si bonne. Mais je suis un fanatique des Mers du Nord, donc j’y reviendrai toujours.
C’est à mettre au crédit de notre club hôte : c’est incroyable, c’est un sans-faute sur l’eau, et à terre, c’est la même chose » !

Maguelonne Turcat


Programme
Dimanche 9 avril :
9h30 briefing des skippers,
11h mise à disposition en mer
Lundi 10 avril : 
9h30 briefing des skippers
11h mise à disposition en mer,
dernier départ possible 15h30
18h30 Remise des prix

Snim : Semaine Nautique Internationale de la Méditerranée 
57e édition, du vendredi 7 au lundi 10 avril 2023
– Régate grade 3 comptant pour les Championnats Méditerranée IRC Solo, Duo et Equipage
– Parrainée par Charline Picon, membre du Team EDF
– Ouverte aux IRC, IRC Vintage et monotypes
– Grande course pour les IRC 0, 1, 2, 3, Solos et Duos

Société Nautique de Marseille
Henri Escojido, président
Stéphane Sollari, responsable de la commission sportive
Chantal Benigni, responsable des événements nautiques

Présidente du Comité de Course IRC 0 à 3, Solitaires et Doubles : Corinne Aubert
Président du Comité de Course IRC 4 et Monotypes : Dominique Giorgi
Présidente du Jury : Sylvie Harlé
Présidente du Comité Technique : Hélène Silve
Commissaire aux résultats : Georges Korhel
Bénévoles : une équipe de 80 bénévoles, à terre et sur l’eau

Facebook : Snm La Nautique (compte)
Facebook : La Société Nautique de Marseille (page)
Facebook : La SNIM (page)
Twitter : @la_nautique
Instagram : lanautique

Partenaires de l’organisation
BANQUE POPULAIRE MEDITERRANEE
EDF
BASTIDE
USHIP
SEA YOU
VOILERIE BMS
Délégant
METROPOLE AIX MARSEILLE PROVENCE
Partenaires institutionnels
VILLE DE MARSEILLE
CONSEIL DEPARTEMENTAL 13
REGION SUD
FFVOILE
YACHT CLUB DE FRANCE

SNIM23 Pierik 08117.jpg t
PARTAGER

Snim 7 – 10 avril : une si belle entame !

La première journée de la 57ème Snim s’est déroulée dans des conditions de vent et de mer excellentes, avec un courant d’ouest entre 15 et 20 nœuds, et un clapot parfaitement maniable en rade nord comme en rade sud. Une amorce très appréciée pour les 700 équipiers engagés dans la 57ème édition de la Semaine Nautique Internationale de la Méditerranée sur le plan d’eau des futurs Jeux Olympiques, qui ne se sont pas fait prier pour enchainer les manches.

Optimiser les courses
A 9 heures on attendait la grande course : puisque les conditions étaient bonnes, on sauterait sur l’occasion. Mais au briefing de 10h30, la bibliothèque André Mauric fume encore de l’esprit des Comités quand Corinne Aubert, présidente du Rond Nord, annonce : « nous avons choisi d’inventer une nouvelle formule pour optimiser les conditions d’aujourd’hui ». La grande course, c’est beau, mais pour les régatiers, la Société Nautique de Marseille est prête à renoncer à la facilité avec un objectif avoué : afficher au moins deux manches au compteur pour toutes les flottes. « Nous sommes des passeurs », résume le président, Henri Escojido. « La Nautique nous confie 136 ans d’histoire magnifique. La Snim fête cette année sa 57ème édition. A nous de transmettre un flambeau à la hauteur. » A la hauteur ? A 136 ans La Nautique se réinvente chaque jour sur la Snim. Comment la progression pourrait-elle être plus belle ?

 On envoie dans la brise
Le vent, comme l’esprit, souffle où bon lui semble. Nul courant de nord-ouest type mistral, comme envisagé ces derniers jours, mais, sous l’effet d’un important axe anticyclonique établi de la mer Caspienne à la Scandinavie, une jolie brise soufflant entre 15 et 20 nœuds du sud-ouest. Qu’à cela ne tienne, les Comités ont ouvert le bal par un premier aller-retour dans le lit du vent de type « banane » pour tout le monde, avant d’envoyer les solo et duo sur un côtier de 12 nautiques à 17h30, alors que les IRC 0,1,2 et 3 déroulaient un deuxième parcours construit.
A l’issue de la première manche du jour, en rade nord, Gilles Caminade sur Chenapan IV, Gilles Rivas sur Sloughi et Alain Rouseau sur Desiree Team Flanders avaient une première médaille autour du cou respectivement en IRC 01, IRC 2 et IRC 3.
Chez les solitaires, la manche 1 va à Eric Merlier sur Telemaque 3, et à Pierre Perdoux et Pierre Grosgogeat sur Ilogan en duo.
Du côté de la rade sud, la première banane revient à Jean-Luc Hamon sur Raging Bee en IRC 4, Franck Bourriot sur Kertios 3 en IRC Vintage, Patrick Torfou sur Jimi Cricket en J70 et François Sallerin sur Massilia Voile en Grand Surprise.

Zoom sur : 
Les J 70 visent le mondial
Pas mal de pression au vu d’enjeux parmi la flotte des J70 pour qui la Snim compte pour la Coupe de France des J 70, qui sert également d’épreuve qualificative pour le Championnat d’Europe (Punta Ala – Italie et le Championnat du Monde (Palma – Espagne) 2024. « C’est une classe qui a un gros succès international », explique Philippe Bonavita, président de la classe. « La Snim a une place à part pour nous. C’est the-place-to-be en Méditerranée, et c’est une évidence que les J70 soient présents sur cette régate, pour le coté festif comme pour la qualité du plan d’eau, du vent et des régates. C’est un très bel événement ».
 
IRC Vintage : retour vers le passé
Les Championnats IRC 2023 Equipages voient l’apparition de la Classe IRC Vintage qui a pour but d’encourager les courses et régates sous la jauge IRC pour les voiliers représentatifs de la flotte IOR et l’organisation de compétitions conviviales. Cette classe est ouverte aux bateaux dont un premier exemplaire a été construit entre 1966 et 1994 et dont la carène est inspirée de l’architecture IOR en vigueur durant cette époque (source pôle course du YCF).

Maguelonne Turcat

Programme
Samedi 8 avril :
9h30 briefing des skippers,
11h mise à disposition en mer
Dimanche 9 avril :
9h30 briefing des skippers,
11h mise à disposition en mer
Lundi 10 avril : 
9h30 briefing des skippers
11h mise à disposition en mer,
dernier départ possible 15h30
18h30 Remise des prix

Snim : Semaine Nautique Internationale de la Méditerranée 
57e édition, du vendredi 7 au lundi 10 avril 2023
– Régate grade 3 comptant pour les Championnats Méditerranée IRC UNCL Solo, Duo et Equipage
– Parrainée par Charline Picon, membre du Team EDF
– Ouverte aux IRC, IRC Vintage et monotypes
– Grande course pour les IRC 0, 1, 2, 3, Solos et Duos
 
Société Nautique de Marseille
Henri Escojido, président
Stéphane Sollari, responsable de la commission sportive
Chantal Benigni, responsable des événements nautiques

Présidente du Comité de Course IRC 0 à 3, Solitaires et Doubles : Corinne Aubert
Président du Comité de Course IRC 4 et Monotypes : Dominique Giorgi
Présidente du Jury : Sylvie Harlé
Présidente du Comité Technique : Hélène Silve
Commissaire aux résultats : Georges Korhel
Bénévoles : une équipe de 80 bénévoles, à terre et sur l’eau

Facebook : Snm La Nautique (compte)
Facebook : La Société Nautique de Marseille (page)
Facebook : La SNIM (page)
Twitter : @la_nautique
Instagram : lanautique

Partenaires de l’organisation
BANQUE POPULAIRE MEDITERRANEE
EDF
BASTIDE
USHIP
SEA YOU
VOILERIE BMS
Délégant
METROPOLE AIX MARSEILLE PROVENCE
Partenaires institutionnels

VILLE DE MARSEILLE
CONSEIL DEPARTEMENTAL 13
REGION SUD
FFVOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
UNCL – POLE COURSE DU YACHT CLUB DE FRANCE

PARTAGER

Snim 7 – 10 avril 2023 : Plus belle la voile !

Le compte à rebours est maintenant écoulé. La tension est à son comble à la veille du lever de rideau de la 57ème Snim dont le coup d’envoi sera donné par les équipes de la Société Nautique de Marseille ce vendredi 7 avril à 15h pour les 98 concurrents engagés en solitaire, en double et en équipage. Au programme, des parcours construits, des courses en rade, des côtiers et une grande course pour les plus grandes unités, proposés aux coureurs par les comités en fonction des conditions météo qui s’annoncent variées et stimulantes. De quoi faire monter la pression en ce long week-end de Pâques sur le futur plan d’eau des Jeux Olympiques.

« C’est un grand moment pour toutes les équipes de la Société Nautique de Marseille » détaille Stéphane Sollari, membre du Comité Directeur, Responsable de la Commission sportive et régatier engagé en IRC 3. « La Snim est l’un des événements nautiques les plus importants de Méditerranée et rassemble chaque année un très beau plateau de compétiteurs. Je tiens à remercier tous les participants pour leur engagement et leur passion pour ce sport. Votre détermination, votre esprit d’équipe et votre compétitivité sont des exemples pour tous les marins en herbe. Je suis convaincu que cette édition sera à la hauteur de nos attentes et que nous assisterons à des régates exceptionnelles. Je tiens également à remercier nos équipes d’organisation, les bénévoles et les partenaires pour leur travail acharné et leur soutien infaillible. Sans eux, cet événement ne serait pas possible. Je souhaite à tous une Snim intense, de belles rencontres et des moments inoubliables. Bonne chance à tous les compétiteurs, et que le meilleur gagne ! ».

Maguelonne Turcat

Programme
Jeudi 6 avril :
Confirmation des inscriptions, contrôles de jauge
Vendredi 7 avril :
10h30 briefing des skippers,
15h mise à disposition en mer
départ de la grande course pour les 0, 1, 2, 3, solos et duos (en fonction de la météo)
Samedi 8 avril :
9h30 briefing des skippers,
11h mise à disposition en mer
Dimanche 9 avril :
9h30 briefing des skippers,
11h mise à disposition en mer
Lundi 10 avril : 
9h30 briefing des skippers
11h mise à disposition en mer,
dernier départ possible 15h30
18h30 Remise des prix

Snim : Semaine Nautique Internationale de la Méditerranée 
57e édition, du vendredi 7 au lundi 10 avril 2023
– Régate grade 3 comptant pour les Championnats Méditerranée IRC UNCL Solo, Duo et Equipage
– Parrainée par Charline Picon, membre du Team EDF
– Ouverte aux IRC, IRC Vintage et monotypes
– Grande course pour les IRC 0, 1, 2, 3, Solos et Duos

Société Nautique de Marseille
Henri Escojido, président
Stéphane Sollari, responsable de la commission sportive
Chantal Benigni, responsable des événements nautiques

Présidente du Comité de Course IRC 0 à 3, Solitaires et doubles : Corinne Aubert
Président du Comité de Course IRC 4 et Monotypes : Dominique Giorgi
Présidente du Jury : Sylvie Harlé
Présidente du Comité Technique : Hélène Silve
Commissaire aux résultats : Georges Korhel
Bénévoles : une équipe de 80 bénévoles, à terre et sur l’eau
 
Facebook : Snm La Nautique (compte)
Facebook : La Société Nautique de Marseille (page)
Facebook : La SNIM (page)
Twitter : @la_nautique
Instagram : lanautique
 
Partenaires de l’organisation
BANQUE POPULAIRE MEDITERRANEE
EDF
BASTIDE
USHIP
SEA YOU
VOILERIE BMS
Délégant
AIX MARSEILLE PROVENCE METROPOLE
Partenaires institutionnels
VILLE DE MARSEILLE
CONSEIL DEPARTEMENTAL 13
REGION SUD
FFVOILE
YACHT CLUB DE FRANCE
UNCL – POLE COURSE DU YACHT CLUB DE FRANCE

tout sur la snim 2023 QR
bd SNIM J3 2022 02940
PARTAGER

“SNIM 2023. Solos, duos, équipages : du beau monde sur l’eau pour la 57è. Du 7 au 10 avril” !

Les IRC solos, duos, équipages et monotypes se retrouveront du 7 au 10 avril prochain pour l’événement phare de la Société Nautique de Marseille. Charline Picon, championne olympique deux fois médaillée en planche à voile RS:X et membre du Team EDF portera haut les couleurs du rêve olympique français « à domicile ».

Pour lire la suite de l’article sur le site Course Au Large : cliquez ICI

logo site course au large 2
PARTAGER

7-10 avril 2023 : une championne olympique du Team EDF marraine de la SNIM !

Toutes les étraves pointent vers la cité phocéenne qui hissera les voiles de la 57ème Semaine Nautique Internationale de la Méditerranée pour les IRC solos, duos, équipages et monotypes, du 7 au 10 avril prochains. Quoi de plus naturel dès lors que de choisir une athlète olympique pour parrainer l’événement phare de la Société Nautique de Marseille : Charline Picon, championne olympique deux fois médaillée en planche à voile RS:X et membre du Team EDF, qui portera haut les couleurs du rêve olympique français « à domicile ».

Charline Picon : nouveau support, nouveau défi
Dans la carrière d’un sportif de haut niveau, les Jeux Olympiques ont une place à part. Pour atteindre ce graal, il faut faire preuve d’un immense courage et d’une volonté indéfectible, car au-delà de prédispositions naturelles, le chemin olympique implique tous les efforts et beaucoup de renoncements. La carrière de Charline Picon est en cela remarquable, car cette Rochelaise de 38 ans, mère d’une petite fille de 6 ans, s’engage dans sa quatrième campagne olympique sur un tout nouveau support pour les JO 2024. Après avoir trusté toutes les places mondiales et deux médailles olympiques en planche à voile, l’une en or en 2016 et l’autre en argent en 2021, la championne, également membre du Team Voile de la Banque Populaire, relève un énorme défi à bord d’un nouveau bateau, le 49er FX (prononcer forty-niner). Ce support en double, réservé aux filles, est réputé pour être particulièrement vif, rapide et spectaculaire.
« Le plan d’eau de Marseille est vraiment extraordinaire » déclare volontiers la sportive qui s’y entraîne depuis plus d’un an, mais sera en compétition à Palma pendant la Snim « Je souhaite bon vent à tous les concurrents de la 57ème Snim que je suis très heureuse de parrainer ! ».

Charline Picon – Photo EDF

Solos, duos, équipages : du beau monde sur l’eau pour la 57ème !
Le coup d’envoi de la saison pour les équipages réduits est imminent. Le 7 avril, les coureurs en solitaire et en double du bassin méditerranéen les plus déterminés vont enfin pouvoir s’évaluer mutuellement sur les lignes de départ de la Snim, avec au programme, en fonction de la météo, la possibilité d’une entame par la très renommée grande course. Mais à l’approche de la première épreuve de ce nouveau cycle de régates, faire un pronostic reste très difficile.

Chez les solitaires, la mobilisation est enfin au rendez-vous avec cinq inscrits, dans une catégorie qui comptait un seul bateau l’an dernier à la Snim. Eric Merlier, le sociétaire de la Nautique tenant du titre IRC 2022 avec son JPK 10.30 Telemaque 3, y fait évidemment figure de favori. Mais d’autres protagonistes comme Ludovic Gérard sur le JPK 10.80 Solenn for Pure Ocean, qui a signé une magnifique saison en double l’an dernier, ou Arnaud Vuillemin sur Callisto, un autre JPK 10.80, qui a un très beau palmarès en solo et en double avec son bateau précédent, seront surement des concurrents coriaces. Du côté des duos, la hiérarchie doit également se mettre en place parmi douze binômes. On compte notamment sur le tandem de Pierre Perdoux sur son JPK 10.10 Ilogan, ou encore celui de son sister-ship Hathor 5 à Paul Van Gaver.

En équipage, la Snim – compétition de grade 3 – confirme son rang de course majeure du calendrier des championnats Méditerranée. Quant à la Nautique, élue meilleure Club IRC de l’année pour la septième fois au terme de la saison dernière, elle espère bien que ses coureurs feront leurs meilleures performances chez eux, sur le plan d’eau très observé des prochains Jeux Olympiques. Dans ce but, en IRC 0,1 et 2, Jean-Pierre Dréau et son Mylius 60 Lady First III ont fait le plein de personnalités emblématiques avec Pierre Quiroga et Christopher Pratt, quand Dominique Tian a réuni son meilleur équipage sur son redouté Ker 46 Tonnerre de Glen pour contrer les assauts du Sydney 43 de Gery Trentesaux, Long Courrier, à bord duquel court l’ancien skipper des Minots, Victor Bordes. Thierry Desseine fourbit ses armes pour mener au mieux son proto Judel Vrolijk Leu. L’IRC 3 est une classe particulièrement disputée, comme en atteste le premier affrontement le week-end dernier à la Massilia entre Long – Nose XI, le Farr 36 d’Yves Ginoux, vainqueur à égalité de points avec le A35 de Louis Barbet, les Minots de la Nautique. En IRC 4, l’action est garantie avec le JPK 10.10 Raging Bee de Jean-Luc Hamon, le Delher 36 Overdose Charly de Luc Baradat et le A31 de Frédéric Tian, Havana Glen. Dans la nouvelle classe des IRC Vintage, la revanche va se jouer entre le Drac 10.70 Fantome de Gilles Gonzales et le Clipper MC Kertios 3 de Franck Bourriot.

Zoom sur :
Un bateau aux couleurs de l’Aphasie à la Snim
Depuis le lancement de son premier J133 Jivaro il y a 16 ans, Yves Grosjean a embarqué plus de 150 équipiers, en croisière ou en régate, en Bretagne comme en Méditerranée. Parmi eux, Dina Fourneret, au passé de navigatrice, qui a eu deux AVC il y a huit ans, et a réappris à parler grâce à une longue et difficile rééducation. C’est autour de cet accident de la vie qu’a grandi le projet qui s’affiche aujourd’hui comme Afazik Impulse, nom du Neo 430 Roma participant à la Snim du 7 au 10 avril. « Régater et s’engager nous a semblé à tous une évidence » explique Philippe Sérénon, président de l’association d’équipiers Jivaro Sailing Team « Un bateau qui court, c’est une magnifique vitrine. De là est née l’idée d’offrir de la visibilité à l’association Makanak&vous dont l’objet est la réinsertion professionnelle des personnes aphasiques, et d’entrainer avec nous tous ceux qui sont prêts à nous aider à promouvoir et financer l’association“.

Maguelonne Turcat

Snim : Semaine Nautique Internationale de la Méditerranée 
57e édition, du vendredi 7 au lundi 10 avril 2023
– Régate grade 3 comptant pour les Championnats Méditerranée IRC UNCL Solo, Duo et Equipage
– Parrainée par Charline Picon, membre du Team EDF
– Ouverte aux IRC, IRC Vintage et monotypes
– Grande course pour les IRC 0, 1, 2, 3, Solos et Duos
– Plus de 100 équipages

Programme
Jeudi 6 avril :
Confirmation des inscriptions, contrôles de jauge
Vendredi 7 avril :
10h30 briefing des skippers,
15h mise à disposition en mer
départ de la grande course pour les 0, 1, 2, 3, solos et duos (en fonction de la météo)
Samedi 8 avril :
9h30 briefing des skippers,
11h mise à disposition en mer
Dimanche 9 avril :
9h30 briefing des skippers,
11h mise à disposition en mer
Lundi 10 avril : 
9h30 briefing des skippers
11h mise à disposition en mer,
dernier départ possible 15h30
19h Remise des prix

tout sur la snim 2023 QR
SNIM 2022 J4 04283
PARTAGER

7 – 10 avril : le plan d’eau des Jeux Olympiques aux couleurs de la SNIM pour le week-end de Pâques !

Alors que le monde de la voile légère sera en rade de Marseille du 7 au 16 juillet 2023 pour le Test Event des Jeux Olympiques, la Société Nautique de Marseille – sacrée club IRC de l’année –  hisse les couleurs de la très attendue 57ème Semaine Nautique Internationale de la Méditerranée du 7 au 10 avril. Plus de 130 concurrents seront accueillis en IRC solo, duo et équipage, ainsi qu’en monotype pour cette incontournable étape des Championnats IRC Méditerranée pour les monocoques habitables, et de la Coupe de France pour les J70.

Plus de 130 équipages répartis sur trois ronds
Trois mois jour pour jour avant le coup d’envoi de la répétition grandeur nature des JO, ce sont les  départs de la Snim qui marqueront l’ouverture de la régate phare de grade 3 de La Nautique. Incontournable rendez-vous du début de saison méditerranéenne, cette épreuve est caractérisée par un programme sportif intense sur l’eau, souvent pimenté d’une météo printanière capricieuse et ventée.  Dans le but d’optimiser les épreuves en tenant compte des performances des différentes flottes, les concurrents seront répartis sur trois zones de départ, une en rade nord et deux en rade sud. Fidèles au rendez-vous, les meilleurs équipages de la spécialité sont attendus au cœur du Vieux Port et sur les pannes de La Nautique, réputée pour la qualité et la chaleur de son accueil à terre autant que la compétence de ses équipes de permanents et de bénévoles sur l’eau.

Régates Inshore et grande course
Inscrite au programme avec un départ possible dès le vendredi 7 avril à 15h, en fonction de la météo, la grande course permet aux plus grandes unités de se mesurer sur un parcours côtier dont la longueur et le tracé sont adaptés aux conditions du moment, permettant de mettre à l’épreuve les qualités d’endurance des coureurs tout en permettant à un maximum d’équipages de rejoindre le port avant ou en toute première partie de nuit. La grande course de la Snim est également un exercice très prisé des duos et des solos dans le calendrier des épreuves qui leurs sont ouvertes ou réservées, comme la renommée Quadra Solo Duo”.

Maguelonne Turcat

Snim : Semaine Nautique Internationale de la Méditerranée 
57e édition, du vendredi 7 au lundi 10 avril 2023
– Régate grade 3 comptant pour les Championnats Méditerranée IRC UNCL Solo, Duo et Equipage
– Ouverte aux IRC, IRC Vintage et monotypes
– Grande course pour les IRC 0, 1, 2, 3, Solos et Duos
– 130 équipages
 
Programme
Jeudi 6 avril :
Confirmation des inscriptions, contrôles de jauge
Vendredi 7 avril :
10h30 briefing des skippers,
15h mise à disposition en mer
départ de la grande course pour les 0, 1, 2, 3, solos et duos (en fonction de la météo)
Samedi 8 avril :
9h30 briefing des skippers,
11h mise à disposition en mer
Dimanche 9 avril :
9h30 briefing des skippers,
11h mise à disposition en mer
Lundi 10 avril : 
9h30 briefing des skippers
11h mise à disposition en mer,
dernier départ possible 15h30
19h Remise des prix

tout sur la snim 2023 QR
SNIM J1 Low 01883
PARTAGER

UNCL – Pôle Course du YCF : “7 – 10 avril : le plan d’eau des Jeux Olympiques aux couleurs de la Snim pour le week-end de Pâques” !

Alors que le monde de la voile légère converge en rade de Marseille du 7 au 16 juillet 2023 pour le Test Event des Jeux Olympiques, la Société Nautique de Marseille hisse les couleurs de la très attendue 57ème Semaine Nautique Internationale de la Méditerranée du 7 au 10 avril, étape du Championnat Méditerranée IRC pour les monocoques habitables”.

Pour lire l’article sur le site du YCF, cliquez ICI

https://ycf-club.fr/
https://ycf-club.fr/
PARTAGER
SNIM 2023 - Jour 1 - en mer
« de 11 »