Sailing Worldcup Hyères : les équipages de la Nautique vous racontent

Sailing Worldcup Hyères : les équipages de la Nautique vous racontent

La Nautique avait trois équipages sur la Worldcup de Hyères où concourraient les meilleurs marins mondiaux dans leur catégorie.

Voilà les retours de nos champions. Bravo à tous pour vos performances dans cette flotte d’élite !


Gabriel Skocesk, 49er :

C’est la fin de la world cup de Hyères pour le Onechallenge49er, nous finissons 27ème de cette régate au niveau très élevé puisque le top 40 mondial était présent.

Un résultat un peu en dessous de nos attentes, malgré une belle manche de 4, une manche de 14 et deux manches de 17eme, et le reste un peu plus bas dans le classement. 

Un peu de satisfaction pour 2 manches arrachés devant le champion néo-zélandais invaincu depuis 2012 Peter Burling et Blair Tuke.

Un des objectifs de travail était sur les départs et surtout sur le lancement, il y a eu des bons progrès puisque nous arrivons à nous extraire par devant la flotte sur 20 % des départs et 30% où nous arrivons à tenir des positions et ensuite réaliser notre projet stratégique. Le reste des départs était un peu moins en réussite notamment un, où le concurrent chilien dessale juste devant nous à 20 secondes avant le départ. 

Qu’une seule échappatoire possible, faire 2 virements pour l’éviter mais nous n’avons pas réussi (manoeuvre difficile dans 25 noeuds et impossible d’abattre avec 5 mètres de distance), on a alors levé la dérive à fond pour dériver le plus vite possible et nous sommes partis avec plus de 30 secondes de retard. Nous sommes quand même très contents de s’être mesurés à cette flotte d’excellence et d’avoir réussi quelques superbes manches !


Lili Sebesi, 49er

« Après les conditions dantesques du Mercredi, où seuls les garçons ont pu courir, c’est finalement plutôt dans du petit temps que nous courrons ces 3 jours de championnat. 

Le bilan général : j’ai vraiment eu le sentiment d’avoir franchi des caps sur cette régate et ça c’est TOP !
Aujourd’hui, ça ne se concrétise pas encore en terme de résultat car ce sont les débuts avec Albane, mais il y a eu de très belles choses concrétisées par au moins de beaux passages à la 1ère bouée de près.
Pour rappel nous avons fait moins de 7 entrainements avant Palma ; puis la régate de Palma est vite arrivée ; puis j’ai remis le pied sur le bateau en arrivant à Hyères uniquement donc on a fait ces deux régates quasiment à blanc niveau entrainement.
Sur les 24 inscrites, seul un équipage avait moins d’entrainements que nous, les hollandaises qui finissent dernière au classement général.
Les 22 autres équipages sont toutes des habituées du circuit dont 13 équipages seront au JO cet été. Et les 9 équipages restant étaient soit en sélection, soit des équipages que nous retrouverons surement sur la prochaine olympiade et qui travaillent déjà avec les JO de Tokyo 2020 en tête, tout comme nous.
Quel plaisir d’avoir régaté à ce niveau ! Je me suis vraiment régalée.

On entretient le plaisir d’être sur l’eau et de travailler ensemble pour aller chercher de la performance et je pense que c’est la clé pour les mois et années à venir si on s’engage ensemble pour 2020 ! 

Avant la prochaine Coupe du Monde en Angleterre en Juin, nous aurons à progresser essentiellement sur nos départs qui n’ont pas été mirobolants (loin de là) sur Hyères ; sur la technique bien évidement ; mais aussi pour ma part sur la tactique et les placements au vent arrière, quand il est encore plus dur d’aller chercher les informations sur le vent car il arrive de notre dos. 

On a hâte d’être de nouveau sur l’eau.

Quelques photos et vidéo en cliquant ici«  

PARTAGER