Sandro Lacan : un beau bilan 2019

Posté dans : A-N Non classée, Sandro Lacan

« C’était la seconde année pour moi à la tête d’une équipe professionnelle. Je suis assez fier de cette saison, mais un peu frustré quand même ! Nous avons beaucoup travaillé pour apporter du renouveau dans notre série « le Diam24 ». C’était le bateau le plus rapide de cette saison et nous avons remporté un beau petit « Palmarès 2019 ». Nous sommes Vice-Champions de France 2019, seconds à la Normandie Cup, une victoire au grand prix Guyadère et pour finir, nous terminons 3ème du Tour de France. Ce fut dur cette année d’être sur ce podium pour la seconde fois consécutive. 

Nous étions fins prêts pour en découdre sur ce Tour de Voile mais pas totalement en fait ! Avec quelques pépins physiques. Pour ma part, un ménisque en carton avec des infiltrations quelques semaines avant. Il m’aura fallu attendre la moitié de la compétition pour avoir le droit de monter sur le bateau, notre barreur s’était « chopé » une rage de dent la veille du départ de la course.

Il a fallu faire avec tout ça et nous ne nous en sortons pas trop mal. Mais, comme si cela ne suffisait pas, nous avons eu un gros « choc » avec un adversaire et plié une coque en deux. Par chance, sur le dernier bord, dernière manche et ultime jour de la partie Manche/Atlantique. Ce qui nous a retardés et fatigués pour la course du surlendemain dans le Sud avec une nouvelle coque. Malgré tout ça, nous arrivons à terminer 3ème de ce Tour Voile 2019Nous y retournons en 2020 et nous allons améliorer tout ça 😉  !

La saison n’est pas terminée ! Gaby m’avait demandé de faire le mondial SB20 avec lui à Hyères.  Plutôt cool d’avoir deux gars du club sur le même bateau ! Notre mondial n’a pas été très facile avec, une fois de plus, une coque cassée. Un adversaire a fait une erreur et nous a percuté dans 25nds de vent. Coup de chance : nous avons pu terminer la manche et rentrer. A ce moment-là, ça a été la course : il a fallu démâter, sortir le bateau de l’eau, l’emmener au chantier Esprit Sud pour le faire réparer au plus vite et revenir à Hyères pour terminer le mondial. Nous avons terminé avec la médaille en chocolat mais ce qui est sûr, c’est que nous n’avons pas vécu le même championnat que les autres concurrents. Haha !

Maintenant que les bateaux sont réparés, je pense à moi ! Je me suis fait opérer et je termine de « réparer » mon genou. La prochaine saison reprendra en janvier 2020″ !

SANDRO LACAN

PARTAGER