Les régates

Quadrasolo Méditerranée 2013

23 au 30 août 2013

Quadrasolo Méditerranée 2013

Quadrasolo Méditerranée 2013

En double, PAUCLÉMA X, le XP 33 de Matthieu FOULQUIER GAZANES et Sylvain SCHTOUNDER remporte la QUADRA MEDITERRANEE.
En Solo, c’est Laurent CAMPRUBI, sur l’A31 JEANNE QUANTUM.

En Double
Les varois ont fait fort dans cette douzième édition de la Quadrasolo Méditerranée en trustant les trois premières places au classement général.
On peut dire que la lutte a été serrée jusqu’au bout, entre les deux Sun Fast 3200 de Jean GONON de Bandol et Thierry BOUCHARD, celui de Christophe PETETOT du Club de la Marine de Toulon et Frank PAILLET, habitués des places d’honneur dans cette épreuve , et le XP 33 du duo Matthieu FOULQUIER GAZANES de Saint Tropez associé au Bandolois Sylvain SCHTOUNDER.

Participant pour la première fois à la Quadrasolo Méditerranée, dans la course en double organisée conjointement à la course en solo, ces derniers remportent l’épreuve à l’issue des 7 jours de course.
Pour leur coup d’essai, c’est un coup de maître, puisque avec trois victoires d’étape et deux places de second, ils n’ont laissé aucunes chances à leurs concurrents !

La seconde revient à HOKUA barré par Christophe PETETOT et Frank PAILLET.
Esprit Sud de Jean GONON et Thierry BOUCHARD prend la troisième place.

En Solo
Laurent CAMPRUBI l’emporte confortablement avec 3 victoires de manches, devant Michel DE BRESSY sur son fidèle Figaro 1 FIGOLU, et l’A31 ATLOG de Christophe HEURTAULT.

Le niveau des participants, dont presque la moitié se partagent les places d’honneur au gré des manches, est à souligner. Le rythme imposé par le leader est digne des Doubles, c’est dire le niveau d’engagement des coureurs qui ont eu à affronter des vents plus que soutenus !

Communiqué de presse : Communiqué de presse du dimanche 1er septembre
Update du 3 septembre


Belles bagarres en baie de Sanary sur mer.
En solo ce sera quasi impossible de battre Camprubi. En double, la lutte reste ouverte.

Après une bonne nuit de repos dans le magnifique port de Sanary sur mer, à l’issue de l’étape de nuit, les 53 concurrents (19 solitaires et 34 équipages en double, répartis sur deux courses différentes) de la 12ème édition de la Quadrasolo Méditerranée, organisée par La société Nautique de Marseille avec le concours des Clubs amis et des ports de La Seyne sur mer et Sanary sur mer, ont repris la mer jeudi pour une journée de régate en rade de Sanary.
Deux manches au programme, dont l’une destinée à remplacer l’étape de lundi à La Seyne sur mer, annulée par suite du mistral trop violent en rade de Toulon.

Dans cet exercice, le marseillais Laurent Camprubi confortait sa place de leader au classement général en solitaire, remportant à nouveau une manche, mais concédant la deuxième au tropézien Guy Claeys sur l’A31 Expresso.
Chez les doubles la lutte reste très serrée entre les équipages de tête. Week-End Millionnaire de Yves Ginoux et Isabelle Boisbouvier remportent la première manche devant Solenn de Ludovic Gérard et Laurent Morisseau. Olivier Guillerot et Michel Boyer du C.V.Martigues sur AVA finissent 3ème.
La deuxième manche chez les doubles sera remportée par Matthieu Foulquier et Sylvain Chtounder de Saint Tropez, devant Bruno Maerten du CNTL et François Tessier. Troisièmes : Brice Aqué et Nicolas Malapert.
Petetot et Paillet ne prennent que la 4ème place.

Au classement général, ils perdent ainsi leur première place qu’ils concèdent au duo Foulquier – Chtounder. Même problème pour Jean Gonon et Thierry Bouchard qui rétrogradent à la 4èmé place.
L’ultime étape, vendredi entre Sanary et Marseille, sera très rude. Rien n’est encore joué, d’autant que les coureurs ont la possibilité d’enlever la plus mauvaise manche de leur classement.

Accueillis mercredi soir à Sanary par les élus municipaux au rang desquels Patrice Equoy responsable de la mer, représentait Ferdinand Bernhart, Maire de la commune et conseiller général , les navigateurs ont apprécié pleinement le confort et le charme de ce port « petit par l’espace mais grand par le cœur » à l’égard des marins.
« Nous saluons les prouesses de l’équipe du Port » devait souligner Raymond Lamberti tout nouveau président de la Société Nautique de Marseille en offrant à Patrice Esquoy ainsi qu’au Maître de Port Jean Michel Preynat, le livre des 125 ans de la « Nautique ».
Ces derniers devaient remettre aux vainqueurs de l’étape de nuit, une très belle plaquette aux armes de Sanary sur mer, aux navigateurs suivants :

En solitaire Laurent Camprubi du CNTL à Marseille
En doubles Jean Gonon de Bandol et Thierry Bouchard de Sanary

Vendredi matin après un copieux petit déjeuner offert par la Société Nautique de Sanary , qui compte dans ses rangs de nombreux participants à la Quadrasolo, les coureurs ont repris la mer à destination de Marseille , terme de cette 12ème édition.

Communiqué de presse : Communiqué de presse bis du Jeudi 29 août
Update du 30 août


Retour à Marseille vendredi après midi de la Quadrasolo Méditerranée.
Après une semaine de course particulièrement mouvementée du fait du mistral, les 53 concurrents restant en course dans la 12ème édition de la Quadrasolo Méditerranée, organisée par La société Nautique de Marseille, sont attendus vendredi après midi dans le Vieux Port.

Jeudi, ils disputaient deux manches en rade de Sanary sur mer, afin de rattraper la journée passée au port lundi dernier.

Dans le groupe des Solos, le sociétaire marseillais du CNTL, Laurent CAMPRUBI semble intouchable et est bien parti pour remporter l’épreuve pour une troisième année consécutive.
Chez les Duos, la lutte est toujours aussi serrée entre Le Sun Fast 3200 de Jean GONON et celui de Christophe PETETOT. Deux amis qui connaissent bien ce bateau avec lequel ils ont participé ensemble à la TRANSQUADRASOLO voici 3 ans.

Communiqué de presse : Communiqué de presse du Mercredi 28 août
Update du 29 août


Superbe étape de nuit entre La Seyne et Sanary sur mer.
Laurent CAMPRUBI gagne à nouveau en catégorie « Solo », tandis que Jean GONON et Thierry BOUCHARD chez les Doubles remportent l’étape de nuit.

C’est une fois encore un départ musclé en rade de Toulon, auquel ont été confrontés les 56 concurrents de la 12ème édition de la Quadrasolo Méditerranée restants en course, organisée par La société Nautique de Marseille avec le concours des Clubs amis et des ports de La Seyne sur mer et Sanary sur mer.

Après un séjour forcé au port de la Seyne sur mer lundi à cause d’un vent trop fort, ces derniers n’avaient qu’une envie : en découdre sur l’eau. A telle enseigne que chez les doubles un rappel général des coureurs à été nécessaire pour calmer les ardeurs de certains trop pressés de couper la ligne de départ en tête.

La flotte des solos est partie en tête à 15 heures 10, suivie à 10 minutes par les doubles , poussés par un mistral de 50 km heure. En deux heures et demie de route les concurrents avaient contourné les îles de Porquerolles, couvrant 26 milles nautiques à plus de 10 nœuds.
La remonté vers Porquerolles, le cap Cicié, les Embiez, et Sanary, effectuée au près s’annonçait très ventée, donc rude. En fait le vent a molli. Le Cap Cicié s’est avéré moins dur à franchir que prévu.
La surprise est venue des premiers concurrents qui franchissaient la ligne d’arrivée à Sanary, beaucoup plus tôt que prévu, à 1 heure du matin.

On doit souligner la qualité de l’accueil du port dont les responsables ont fait des miracles pour accueillir les concurrents en pleine nuit et faire en sorte que l’ensemble des coureurs soient regroupés.

En solitaire Laurent Camprubi du CNTL remporte l’étape devant Michel de Bressy du Club nautique de Port Miou et Christophe Heruteau autre sociétaire du CNTL.

Les varois en tête
Chez les doubles, Jean Gonon de Bandol associé à Thierry Bouchard de la Société nautique de Sanary
gagnent l’étape devant Mathieu Foulquier de la SN St Tropez et Sylvain Chtounder de la SN Bandol.
Troisièmes, Christophe Petetot du Club de la Marine Toulon et Frank Paillet du YC Toulon.

En Solo, Laurent Camprubi , intouchable, conforte sa place de leader après 3 étapes.

En double, deux équipages se partagent la première place.
Petetot et Paillet , sont maintenant rejoint par Jean Gonon et Thierry Bouchard.

A l’issue de cette troisième manche les commentaires sur les pontons étaient plutôt animés.
Pour Antoine Guillet qui a effectué toutes éditions, cette étape est l’une des plus belles. Avis partagé par Paul Van Gaver autre vétéran de la première heure et l’ensemble des navigateurs.
Danielle Vanhove seule concurrente féminine en solo :«  c’était un peu physique, mais cela s’est fort bien passé».
Didier Quennepoix, Président du Club des Embiez, pensait quant à lui trouver un peu plus de mer au cap Cicié, d’où sa satisfaction.
A noter six abandons pour cette étape: suite logique de problèmes de voiles dans l’étape précédente.

Jeudi les concurrents naviguent dans la baie de Sanary. Ils rejoindront Marseille vendredi.

Update du 28 août


Les concurrents sont partis aujourd’hui sur la course de nuit. Au programme, départ de la Seyne, le tour de Porquerolles et Port Cros par le large, avant de revenir par la rade de Hyères jusqu’à Sanary.
Un programme qui devrait enthousiasmer les concurrents qui sont restés hier cloués à terre, les conditions météo toujours dures et les diverses casses et déchirures de la veille n’ayant pas incité le Comité à lancer.
Update du 27 août


40 nœuds pour le deuxième jour de la Quadra !
Après une mise en jambe samedi en rade de Marseille conclue par une belle soirée à l’UNM, la journée de dimanche a soumis à rude épreuve l’ensemble des concurrents. Les bateaux planants se sont régalés de cette descente musclée vers la Seyne-sur-Mer où, après le Cap Sicié, les rafales ont atteints les quarante nœuds, les bateaux plutôt typés pour le près devant encore un peu ronger leur frein …
Dure journée aussi pour les bénévoles qui n’ont pas ménagés leurs efforts pour ramener au bercail quelques bateaux en difficultés. Grâce à certains maîtres voiliers qui vont passer la nuit sur le plancher, Brice Acqué en particulier, l’ensemble des concurrents devraient être de nouveau présent sur l’eau dès demain matin.

Communiqué de presse : Communiqué de presse du Dimanche 25 août
Update du 25 août


Vingt deux navigateurs solitaires, âgés de 40 ans et plus, ainsi que 40 voiliers à deux équipiers, pour la plupart anciens participants de la solo, vont s’élancer samedi midi 24 août depuis le port de Marseille, pour une semaine de course par étapes pimentée d’une étape de nuit.

Retour dans la cité phocéenne vendredi 30 août pour cette épreuve placée sous le signe de la régate de haut niveau, mais où la convivialité garde toute son importance.
Après une première étape samedi, les navigateurs prendront dimanche matin la direction du port de la Seyne sur mer , pour revenir vers Sanary sur mer après avoir virer de nuit les îles de Porquerolles. Retour et remise des prix vendredi 30 à Marseille.

Les doubles plus nombreux que les solitaires.

Les équipages en double arrivent en force sur cette course jusque là dominée par les coureurs en solitaire. C’est une évolution mesurée et programmée depuis 3 ans. Réservée à l’origine exclusivement aux solos – 40 la première année – 50 la seconde, la sollicitation d’équipages en double, composés pour la plupart d’anciens participants solo, désireux de continuer à courir dans le même esprit mais en double s’est imposée progressivement. A telle enseigne que cette année, il y aura presque deux fois plus de bateaux à deux équipiers que de solos.
Mais comme ils se connaissent pratiquement tous, l’esprit dans lequel se déroule la course n’a pas changé, bien au contraire. C’est sans doute ce qui en fait l’attrait majeur.

Et puis pour comprendre l’afflux de doubles, il ne faut pas oublier que cette course est une des épreuves majeures inscrites au calendrier du Championnat IRC UNCL Double de Méditerranée.

Extrait du dossier de Presse, Publié le 19/08/2013 : Dossier de Presse


ATTENTION !
En raison des capacités d’accueil des ports-escales, le nombre maximum de pré-inscriptions a été atteint.
Pour vous inscrire sur la liste d’attente, merci d’envoyer un mail à regate@lanautique.com
Une réponse vous sera communiquée dès que possible. Merci de votre compréhension.

Il est possible cette année, pour les participants en solo uniquement, d’obtenir un certificat IRC à durée limité pour un coût minimum (20 €).


LA QUADRA SOLO MÉDITERRANÉE

La Quadra Solo est une course en solitaire ou en duo, par étapes, réservée aux navigateurs, non professionnels, âgés de 40 ans et plus et s’effectuant à bord de bateaux de série.

L’idée de cette course est née de la course en solitaire du Figaro alors appelée Course de l’Aurore : faire une course dans le même esprit moins difficile, durant moins longtemps et aussi plus accessible financièrement. Elle est réservée à des navigateurs dont le seul intérêt est de courir en solitaire, ou en duo, pour le plaisir.

C’est ainsi que la Quadra Solo est devenue un grand rassemblement de coureurs en solitaire de France.
On peut sans prétention dire qu’on y retrouve le haut de gamme des plaisanciers amateurs du moment. Ceux que l’on rencontre systématiquement dans toutes les grandes épreuves sportives du littoral, effectuées la plupart du temps en équipage.

Les raisons d’un succès :
Pour eux, la Quadra Solo est la seule compétition actuelle par étapes, leur permettant d’exprimer ou de perpétuer leur talent en course et en solitaire.
C’est l’une des raisons qui explique l’attrait qu’exerce cette course
L’autre est la convivialité qui s’est instaurée entre ses membres.
En effet, si sur l’eau on ne se fait pas de cadeau, une fois à terre, c’est l’amitié qui prend la relève. Sans doute cela tient-il également à ce que les participants ont « l’âge de raison » et sont installés dans la vie. Le plaisir de participer à une belle compétition devient leur motivation principale.

PARTAGER
Quadrasolo Méditerranée 2013
« 1 de 2 »
PARTAGER
dolor mattis elementum dolor. ut amet,