Camille Lefèvre : en route vers la Mini Transat

Camille Lefèvre : en route vers la Mini Transat

Posté dans : Actus-News

Point d’étape avec Camille :

Ça se concrétise …

« Depuis 2012, j’essaie de trouver des financements et un bateau pour participer à la Mini Transat, le rêve d’une vie !
Je peux vous dire que cette semaine j’ai fait un grand pas en avant dans ce fabuleux projet ! Quand en septembre j’ai vu une annonce sur Facebook concernant un chantier qui était à la recherche d’un skipper pour le représenter en France, j’ai sauté sur l’occasion et me suis fait connaitre auprès de celui-ci. S’en est suivi plusieurs mois de recherche de sponsors (encore !), une soirée de présentation du projet, où des partenaires m’ont rejoint.
Cette année, je serais fière de courir sous les couleurs de mon club support: La Société Nautique de Marseille. Un co-skipper va également m’accompagner sur les courses en double: Marc Bertrand. Tout cela va me permettre de commencer la saison avec un petit budget pour participer aux courses, en attendant d’autres partenaires pour m’accompagner. »

Valider le prêt du bateau avec le chantier

« C’est une fois qu’on a réuni une partie du budget pour démarrer la saison que Marc et moi avons pris la décision d’aller voir le chantier et le bateau à Valence (Espagne) pour être sûr que les travaux à faire sur le bateau seraient dans nos moyens et faisables dans un labs de temps assez court.
Un aller-retour express de 30 h en voiture, nous arrivons tard le soir à Valence et après une courte nuit nous voilà au chantier, à la base de Team New Zealand. Bret, nous fait faire un rapide tour du bateau, le RG, N°816 nous expliquant les évolutions qu’il a subi depuis sa sortie, quelques travaux à prévoir comme l’électricité et l’électronique qui est à revoir, quelques trous à reboucher, un peu de strat, de ponçage et de gelcoat et il devrait être comme neuf ! »

Planification de la saison :

« Maintenant, l’heure est à l’organisation de mon retour à Valence pour la remise en état du bateau et le convoyage Valence – La Grande Motte afin d’être au départ de la Mini Golfe, première course de la saison. Au programme 100 milles en solitaire.
Ensuite, il va falloir que je choisisse les courses auxquelles je veux participer pour me qualifier au plus vite.
En effet pour prendre le départ de la Mini-Transat, la classe mini 6.50 demande à chaque coureur un certain nombre d’exigences pour se qualifier : outre un bateau à la jauge et un skipper en règle (stage de sécurité), un parcours hors course de 1000 milles en solitaire sans escale ni assistance (en méditerranée ou en atlantique) et 1000 milles en course en solo et en double sur le bateau avec lequel on souhaite prendre le départ.
Pour la qualification rien n’est sûr pour le moment car il y a déjà beaucoup de pré-inscrits, et pour partie qualifiés.

Je ne lâche rien !

Je remercie les personnes qui me soutiennent déjà. A bientôt pour le suivi l’aventure ! »

Camille LEFEVRE

Vous souhaitez rejoindre cette aventure et aider Camille et Marc dans leur projet ? Contactez les !
camille@13envogue.fr
www.13envogue.fr

PARTAGER