SNIM 2014 - jour 1

SNIM 2014 – jour 1

Gonflés à bloc !
Le vent était de la partie aujourd’hui en rade de Marseille, et les départs des premières régates de la 49ème SNIM ont été donnés comme prévu, ce vendredi, à 15h précises avec un joli courant d’ouest oscillant entre 15 et  25 nœuds. Au programme, comme on le pressentait depuis la veille, une grande course pour les IRC 1, 2 et 3, et une première rasade de parcours banane pour les IRC 4 et les Sport Boat en rade Sud.

Grande course pour les grosses unités

Les accros de la SNIM sont là pour ça : naviguer dans une jolie brise et profiter à fond de l’énorme potentiel de la rade de Marseille et de ses environs. Ce premier jour de course les a servi ! Partis à trois heures, la flotte des IRC 1 et 2 a résolument attaqué un parcours 53 milles constitué d’un gymkhana en rade plus une percée le long des calanques jusqu’à virer l’Ile Verte, en face de la Ciotat, avec une arrivée en rade. Si SFS a fait la course en tête et était attendu le long des quais de la Société Nautique de Marseille avant la tombée de la nuit, il lui fallait tout de même tenter la perf pour sauver son handicap.  »Si le parcours n’est pas trop compliqué, c’est quelque chose d’envisageable » analysait Péan après le briefing du matin  »ce sont des distances où l’on peut commencer à être établi un petit moment, et à ne pas trop manœuvrer, parce qu’on a regardé que sur des parcours type banane de 1,5 milles ou 2 milles, on fait le parcours en 35 mn et on a plus ou moins 27 minutes de manœuvres si il y a deux tours, donc ce n’est pas évident … » Malgré un filet dans la quille en passant derrière le château d’If – rapidement dégagé – et un fond de houle de sud ouest contrariée par le passage du vent au nord, le grand monocoque noir devait s’assurer les honneurs de la ligne d’arrivée. Derrière lui, les deux GP42 Team Vision Future et Génapi ont ferraillé dur, devançant en première partie de course le Soto 40 Glen Ellen XXII et le Farr 46 Magic Twelve.

En IRC 3, sur un parcours de 46 nautiques, le A35 Jin Tonic Sequel, barré par Alain Fédensieu, le First 35 Tahina à Pierre-Alain Tocci et le Farr 36 Week-End Millionaire d’Yves Ginoux espéraient bien remettre à plat leur podium de la Massilia. Même si les arrivées devraient s’échelonner jusqu’à minuit environ, il faudra attendre demain pour connaître les vainqueurs en temps compensé de cette manche majeur puisqu’elle est dotée d’un double coefficient. A noter l’abandon prématuré de l’A 35, Arès sur déchirure de Spi. Une avarie que Frédéric Adjadj espère avoir pu réparer d’ici demain matin. 

Rade Sud : à donf !

Deux bananes bouclées en deux heures de courses pour les IRC 4 et les Sport Boat scellent de la plus belle manière ce premier après-midi de régates en rade Sud. Après un premier rappel général à 15h avec un vent de 12-13 nœuds, le premier parcours – deux tours d’une banane de 1,2 milles de près – a été validé pour tous les bateaux, à part le JOD 35 Geronimo qui a abandonné durant la manche (drisse de génois bloquée), et était non partant pour la manche 2. Le reste de la flotte a pu enchainer avec un vent monté aux alentours de 22 nœuds à 17h, avec cette fois-ci la distance du bord de près augmentée à 1,5 milles pour profiter du renforcement du flux. En IRC4, la première manche est revenue au Dufour 34 Meltem-Residhome, devant l’A 31 Solenn et le Sun Fast 32 Tellemaque, alors que les Sport Boat ont vu la victoire de du Soling Pago, devant le Grand Surprise Med Tour et le surprise PabloTous les résultats (notamment le général après deux manches) sont disponibles sur le site lanautique.com. 

Ils sont à la SNIM

Arnaud Boissières (Vendée Globe -à bord de Glenino), Dimitri Deruelle (Match Race – à bord de Glen Ellen V), Nadège Douroux (Voile Olympique – à bord de Glen Ellen V) Alain Fédensieu (divers titres habitables France et Europe, Match Race – à bord Jin Tonic Sequel), Thierry Fouchier (America’s Cup – à bord de Vertigo), Jean-Paul Mouren (Figaro – à bord de Lady First), Lionel Péan (Figaro Whitbread – à bord de SFS)

Parole de comité

Georges Korhel, président du comité de course rade nord  »On va appliquer la règle 55 qui existe depuis 2013 : l’idée, c’est qu’il ne faut rien jeter en mer dans un but de protection, ce qui veut notamment dire la fin des brins de laine, bouts de ficelles ou des élastiques pour ferler les spis. Les pénalités sont bien entendu laissées à l’appréciation du jury, mais à mon avis, ça pourra aller d’un simple avertissement à une disqualification.

Régate en vue, c’est demain !

Pour promouvoir la voile auprès du plus grand nombre, la Société Nautique s’associe à l’opération Régate en vue mise en place sur la SNIM en partenariat avec l’Office de la Mer. Une navette qui transporte le public au plus près des régates  effectuera des rotations demain samedi 19 pour permettre aux Marseillais de suivre les courses de l’intérieur et bénéficier des commentaires de spécialistes qui expliqueront les bases et les subtilités de ce sport. C’est à destination de tout public et c’est gratuit ! Il suffit juste de s’inscrire sur le site de l’office de la mer. (officedelamer.com)

SNIMNIOUSES N°1Avec le Snimniouses, vivez au quotidien les coulisses de la SNIM !
Infos, anecdotes et bruits de pontons…

N’hésitez pas à contacter Alice !
Téléchargez le N°1 en cliquant sur l’image ci-contre.

 

PARTAGER